Aller au contenu

supprimer la publicité

A la télévision, en DVD ou sur le net

Discussions sur les films ou émissions à la télévision ou en DVD

96 sujets dans ce forum

  1. Les séries étrangeres

    • 29 réponses
    • 5 801 vues
  2. Behind the scene : Game Of Thrones

    • 1 réponse
    • 293 vues
  3. Victoria, plan séquence de 2h20 à couper le souffle !

    • 9 réponses
    • 1 083 vues
  4. Videos de mariage ...

    • 5 réponses
    • 727 vues
  5. Sfx Game of Thrones saison 6

    • 1 réponse
    • 550 vues
  6. Les variations goldberg par alexandre Tharaud

    • 4 réponses
    • 758 vues
  7. Blood and Water

    • 5 réponses
    • 832 vues
  8. REFERENCE 57260 - Vacheron Constantin

    • 3 réponses
    • 656 vues
  9. Court Metrage "Refuge" à 51200 iso

    • 3 réponses
    • 686 vues
  10. série "Accusé" demain soir sur France2

    • 3 réponses
    • 1 920 vues
    • 3 réponses
    • 1 014 vues
  11. Le voyage de Kgonta Bo le chaman

    • 3 réponses
    • 1 831 vues
  12. FALCO Épisodes 1et 2 saison 2

    • 2 réponses
    • 1 131 vues
  13. Les séries françaises

    • 5 réponses
    • 1 818 vues
    • 0 réponse
    • 950 vues
  14. Clip Justin Timberlake - Red Epic Monochrome

    • 5 réponses
    • 1 769 vues
  15. DVD "WOBGO" à prix libre!

    • 0 réponse
    • 1 075 vues
  16. Ainsi soient-ils

    • 4 réponses
    • 1 227 vues
  17. Burton "13" snowboard movie

    • 0 réponse
    • 862 vues
  18. Format Court [Emission TV]

    • 14 réponses
    • 4 372 vues
  19. Georges Michael - Fast Love

    • 2 réponses
    • 916 vues
  20. "David Nolande"

    • 2 réponses
    • 1 083 vues
    • 2 réponses
    • 1 588 vues
    • 24 réponses
    • 3 316 vues
    • 1 réponse
    • 1 004 vues
  • Publicité

  • Annonces

  • Messages

    • Francis Frenkel
      Le problème ne vient pas des diffuseurs Steeve....car les diffuseurs sont liés au très grosses boites de production, quand ils ne sont pas des filiales ! Les diffuseurs prennent les risques financiers, et ce sont eux qui supportent les coûts de promotion pour leurs salles. Et les sociétés de production qui ne financent leurs films que si elles ont 100% de subventions, n'ont aucun intérêt à investir dans de la promo. Heureusement il y a le réseau des salles Art et Essai....qui assure le quota légal... Le prods françaises prennent leur 10 à 20% sur le budget récolté par le CNC et autres subventions pour la prod d'exé et l'admin. Elles  payent les techniciens et comédiens au minimum syndical pour préserver ou augmenter leurs marges, et comme elles n'ont rien investi dans le film, que le film fasse un petit bide ou un gros... De leurs cotés les diffuseurs doivent acheter les films pour les diffuser !! Et les contrats qu'ils ont avec les grands studios ne leur laissent que l'espace obligatoire minimum légal pour les diffusions françaises... Alors comment leur en vouloir aussi... Godard disait : _ " je devrais être financé par le CNRS, pas par le CNC, je ne fais pas des films pour le commerce, je fais de la recherche pour faire avancer le cinéma." ---- Personnellement Steeve, je cherche à produire mon prochain film depuis plus de 2 ans, et je ne trouve pas de co-producteur français, alors qu'un producteur étranger apporte 70% du budget. Pourquoi ? => Les qualités du scénario ne sont même pas un enjeux. Les prods me disent juste qu'à 30% d'un film sans comédiens connus, un réal inconnu, c'est pas rentable. Je leur demande juste de puiser dans leur ligne de crédit CNC... de lire mon scénar, de me le jeter à la gueule en disant qu'il est nul ! Mais non, ils me disent qu'il est bon, mais que c'est pas rentable. Mon dernier moyen métrage à pourtant obtenu 15 prix dans 9 pays et 21 sélections (USA, UK, Japon, Brésil, Corée, Allemagne, Italie)... Je suis prêt à coucher avec un ours (mal ou femelle) pour faire mon film (ou avec tout autre animal sauvage si besoin).    
    • Steeve François
      je suis pas d'accord avec ça Francis...faut quand même pas oublier que biens des films "non rentables", je pense aux films a petits ou moyens budgets (sauce bobos y compris), n'ont que peu de budget promotionnel et qu'ils sont très vites écartés des grands réseaux de distribution (quand ils ont là chance d'y être) dès qu'ils ne démarrent pas par des fortes entrées. Le système de distribution des films fait tout pour favoriser les affiches avec acteurs dit bankable (alors que dans les faits un film sur deux avec des têtes d'affiches ne va pas à l'équilibre).
    • Francis Frenkel
      Je pense que ces articles montrent justement que si les films français ne sont pas rentables, c'est qu'ils n'intéressent tout simplement pas le public, c'est là le problème principal. L'objet n'est pas qu'ils soient absolument rentables, mais qu'on donne plus de chance à de jeunes réals, au cinéma de genre, thriller, polars, épouvantes, sf...etc et pas seulement des "téléfilms pour le ciné" qui racontent la vie quotidienne de bobos parisiens, de paysans caricaturés à la sauce bobos, de drames sociaux en lien avec l'actu et les bons sentiments... Un cinéma beau, avec aussi de très belles images.
    • Bérenger Brillante
      Personnellement, ce qui me gène, c'est que le CNC est tellement excédentaire qu'il devrait en fait ratisser beaucoup plus large que le film d'auteur chiant que personne ne voit, et la comédie pas drôle mais avec des comédiens bankable... mais qui ne marchent pas non plus. Et le CNC devrait investir et non subventionner. Beaucoup de films dit "de genre" ne trouvent pas de financement, et serait d'ailleurs non-rentable sur le territoire français comme les autres... mais aurait l'avantage de se vendre à l'étranger car souvent tourné en anglais, contrairement aux films parisiens qui se regardent le nombril. Ca permettrait de vraiment faire connaitre le pays et ses faiseurs.  Un film, s'il n'est pas vu, ne sert a rien, autant qu'une œuvre d'art si elle n'est pas vu, ne sert a rien. Il y a un monde entre le fonctionnement d'hollywood et le fonctionnement du cinéma français. Ne penser qu'il n'y a que les deux et rien au milieu c'est extrêmement réducteur.   Déja, si on pouvait ajouter a notre palette des oeuvres comme les films coréen ou espagnols ca serait un bon début.  
    • Steeve François
      Bonjour Christian, ce qui me gène dans ton post c'est que tu n' extraies que des arguments à charge (sur un article de 2013, depuis la loi de financement est plus équilibrée et fait moins la part belle aux acteurs surpayés, ou bien franchement démagogiques comme les post de professionnels du commentaire gratuit (on es pas sur un plateau de télé de ruquier ). Et puis tes sources c'est le figaro, bfm business , contrepoint etc.....enfin bref que des libéraux pur jus ou la bonne droite à papa ! toi t'en penses quoi au juste ?  
×