Aller au contenu

supprimer la publicité

Messages recommandés

Khalid Youssef

 

Filmer  la nuit est une activité particulièrement complexe qui nécessite de comprendre la lumière, de connaître les bases photographiques et de réussir à les appliquer. Les lois de la physique, il est nécessaire d'abandonner le mode tout automatique et de vous servir des modes manuels.

 

j’aimerais beaucoup ouvrir une discussion sur le sujet toute en l'abordant de façon purement technique, merci tout le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Max Roy

Le problème de la nuit est que les photons ont fuit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis Frenkel
Il y a 23 heures, Khalid Youssef a dit :

 

Filmer  la nuit est une activité particulièrement complexe qui nécessite de comprendre la lumière, de connaître les bases photographiques et de réussir à les appliquer. Les lois de la physique, il est nécessaire d'abandonner le mode tout automatique et de vous servir des modes manuels.

j’aimerais beaucoup ouvrir une discussion sur le sujet toute en l'abordant de façon purement technique, merci tout le monde

Abandonner le mode "tout auto" ?

Mais les caméras pro ou semi-pro (en dehors des caméscopes reportage / actu)  ne proposent pas de mode "tout auto"...donc => facile de les abandonner, il n'y en a pas !

La nuit ne diffère pas du jour en terme d'exposition, ni en terme de physique, les mêmes principes techniques s'imposent, il faut seulement s'adapter au manque de lumière (car les photons ont effectivement fuit)....logique.

Quelle est ta question ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khalid Youssef

bonjour Francis: merci pour votre réponse, mon souci reste comment se débrouiller techniquement pour faire face au manque de Lumière, avec un diaphragme totalement ouvert, gain élevé , vitesse d'obturation aussi, résultat : une petite ou faible profondeur de champs ce qui rend difficile le focus surtout avec le mouvement du sujet, aussi qui dit manque de Lumière dit aussi des couleurs non fidèle au résultats enregistrés, donc le WB sera un peu difficile, ma question comment agir sur les fichiers système du caméscope pour avoir un résultat optimum, merci

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khalid Youssef

merci pour tout le monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Saletti

Salut,

Les scènes de nuit à 25i/s sont des scènes éclairées (artificiellement). Ne descends pas le framerate sinon tu vas avoir un effet trace très artificiel. Il existe des systèmes de prises de vues performants à basse lumière (en dehors des systèmes de vision nocturne) mais qui nécessitent toujours une source lumineuse (lune, éclairage urbain) : je pense au boitier sony A7s. D'autres pourront sans doute te fournir plus d'éléments.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Jacques Mrejen

La nuit correspond à une réalité physique, mais aussi à une réalité culturelle et esthétique.

PHYSIQUE, puisqu'il y peu de photons, comment faire en sorte qu'ils impressionnent le capteur.

CULTUREL ET ESTHÉTIQUE, Depuis le début de l'histoire du cinéma on trouve des scènes de nuit, alors que les pellicules de l"époque faisait 2 ou 3 ISO. Grosso modo, pour que le spectateur comprenne que c'est la nuit, une grande partie de l'image était noire, et une petite partie correctement exposée, ou un peu sous exposée.

Voici une image prise de nuit, en compensant le manque de photons par une longue pose (on voit les étoiles dans le ciel). Dans notre culture esthétique, est ce que ce paysage ressemble à l'idée que nous avons de la nuit?

paysage nuit-longue pose.jpg

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Max Roy

Une image faite avec une pose pas trop longue malgré tout car la netteté des étoiles demeure alors qu'avec une loooongue pose elles seraient filées.

Mais voici une petite anecdote relative à la fuite des photons...(ou pas).

Un jour que je travaillais au labo au développement de pellicules et bien que le confinement soit assuré par un sas, un stagiaire à mes cotés, un autre ouvrit brutalement le sas sans refermer la première porte derrière lui...Mon stagiaire hurla alors : "Attention ferme la porte le noir va s' échapper!"...Imaginez mon hilarité...J'en pleure encore de rire!

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis Frenkel
Il y a 8 heures, Khalid Youssef a dit :

bonjour Francis: merci pour votre réponse, mon souci reste comment se débrouiller techniquement pour faire face au manque de Lumière, avec un diaphragme totalement ouvert, gain élevé , vitesse d'obturation aussi, résultat : une petite ou faible profondeur de champs ce qui rend difficile le focus surtout avec le mouvement du sujet, aussi qui dit manque de Lumière dit aussi des couleurs non fidèle au résultats enregistrés, donc le WB sera un peu difficile, ma question comment agir sur les fichiers système du caméscope pour avoir un résultat optimum, merci

 

Mais la réponse est dans ta question :

Ouvrir le diaph ou/et monter les Iso ou/et éclairer suivant le mouvement ou l'absence de mouvement de la scène que tu filmes, afin de ne pas souffrir :

  1. de la monté de bruit numérique en cas de monté des Iso "excessive"
  2. de la réduction de la zone de netteté en cas d'ouverture de Diaph

La vraie difficulté n'est pas l'exposition car finalement les choix ne sont pas nombreux. Le vrai problème c'est plutôt => comment éclairer pour conserver une logique de nuit surtout si la zone à "illuminer" est grande...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×