Aller au contenu

supprimer la publicité
Roger Canto

Découverte et évolution du travelling

Messages recommandés

Roger Canto

 

Découverte et évolution du travelling

 

En 1897, Promo, un des "chasseurs d'images" des frères Lumière, filmait à Venise en gondole sur le grand canal. Il s'aperçut que les images qui perdaient l'immobilité d'un cadre fixe prenaient, par le déplacement de la caméra pendant le tournage, une dimension nouvelle et émotive. Il venait de réaliser le premier travelling... Il répéta par la suite ce procédé sur d'autres engins roulants. 

En 1912 (brevet du 13-12-1912), Giovanni Pastrone inventa le "carrello" et l'utilisa pour son film "CABIRIA".

En 1913, la caméra était montée sur une plateforme à roulettes et Giovanni Pastrone a été le premier a exécuter plusieurs sortes d'utilisation : trajectoire rectiligne ou non, mouvement parallèle au décor, mouvement avant ou arrière.

Cependant, les prises de vues en studio sont restées encore sous l'influence du théâtre et l'évolution des habitudes a été plus longue. On tournait toujours en plans fixes en changeant seulement les focales et les axes.

Ce n'est que dans les années 20 que de petits chariots triangulaires à trois roues, dont l'une à l'avant était pivotante et directrice, firent leur apparition. Ils nécessitaient des sols plats, horizontaux et lisses ou des chemins de roulement aménagés. Les mouvements de la caméra en translation latérale ou dans l'axe ont commencé à modifier la grammaire classique du cinéma-théâtre.

Rapidement l'idée de rails guides s'est imposée avec un chariot à quatre roues fixes à gorge, mais uniquement en trajectoire droite. Ce n'est qu'après le seconde guerre mondiale que la technique du travelling s'est considérablement améliorée avec Messieurs Durin et Chapron, tous deux mécaniciens, mais le second ayant travaillé à la SNCF, apporta le principe de base de cette grande innovation. Il y avait en fait deux innovations,  celle du principe des roues à boggie comme sur les wagons des trains qui permettait de franchir des bosses si minimes fussent-elles et d'éviter les secousses, et celle des roues pivotantes dont deux en diagonale avaient un jeu de 5 à 6 centimètres, ce qui permettait au chariot de rouler dans des courbes.

La société "AUTO-TRAVEKKING DUPIN" a fermé en 1975 et son stock de rails et de chariots, dont elle était le seule dépositaire, a été racheté par les chefs-machinistes.

À celle époque, André Bouladoux a repris la fabrication, mais avec des matériaux plus légers et des roues démontables, ce qui a bien facilité la tache des machinistes.

 

 

Le plus long travelling en pente du cinéma français

 

Lors du tournage du film "Toute une vie", réalisé par Claude Lelouch en 1973 en Turquie dans le site géologique de "Pamukkale", le chef machiniste Robert Atellian a construit un travelling en pente de 110 mètres de long sur une dénivellation de 30 mètres. Un échafaudage métallique tubulaire allant jusqu'à 7 mètres de hauteur a été nécessaire pour épouser la topographie du terrain.

Un tablier en planches servait de support aux rails dont la pose a été réglée au niveau à l'aide d'une lunette de géomètre. Une plateforme a été bâtie à l'horizontale sur le chariot.

Robert Atellian et son équipe composée d'une douzaine de machinistes ont mis deux semaines pour construire cet ensemble.

 

À la manière des funiculaires, la montée et la descente du chariot étaient assurées par un câble de 18 mm de section d'une longueur de 130 mètres environ qui passait par une poulie-relais de 60 cm de diamètre, fixée sur un camion lourd servant de poids d'amarrage et allait ensuite s'accrocher à un autre véhicule roulant que une route adjacente.

Une liaison radio permettait à Claude Lelouch de donner ses directives à Robert Atellian qui conduisait le véhicule.

Sur le chariot avaient pris place Claude Lelouch, son assistant et l'ingénieur du son. Ce plan séquence avec Marthe Keller, André Dussolier et 250 figurants a nécessité une journée de tournage..

 

D'après "Du Cinématographe au Cinéma" de Jean Collomb et Lucien Patry  (Editions DIXIT)

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×