Aller au contenu

supprimer la publicité
Michel Talaïa

Le point sur les différentes méthodes de stabilisation

Messages recommandés

Michel Talaïa

Depuis la sortie du Movi M10 il y a un peu plus de deux ans, le monde de la stabilisation vidéo a grandement évolué et est devenu accessible au plus grand nombre. Je vais faire un tour d'horizon des différentes possibilités qui s'offrent à nous à l'heure actuelle. Mon objectif n'est pas de faire l'historique des différents systèmes mais d'essayer de définir les avantages et les inconvénients de chacun.

 

1/ Le Steadicam et les autres systèmes apparentés.

Le Steadicam est un système composé d'un harnais, d'un bras mécanique et d'un sled sur lequel repose la caméra.Dust010414_490.thumb.jpg.a21a482053c2b9f

Un Steadicam permet de porter des caméras lourdes. Le poids ne pèse pas sur les bras de l'opérateur mais sur ses hanches ce qui permet de tourner longtemps sans se trop se fatiguer. C'est le seul système qui permet de gérer convenablement le balancement haut-bas de la caméra lors des déplacements. Le système est entièrement mécanique, il n'y a donc pas de risque d'être à court de batterie.

Par contre, manier un Steadicam correctement nécessite beaucoup de pratique et une véritable formation professionnelle. Le fait même d'équilibrer convenablement un Steadicam n'est pas donner à tout le monde. Le système est encombrant ce qui peut s'avérer problématique dans certaines situations.

Je ne me suis jamais servi d'un Steadicam ou d'un système de ce type.

 

2/ Les stabilisateurs léger

Il s'agit d'un système de stabilisation qui ne garde du concept du Steadicam que le sled.

hd-1000_glidecam_12.thumb.jpg.6a048bf836

C'est un système léger et facilement transportable. Le réglage nécessite un peu d'entrainement mais c'est tout à fait faisable. Ces systèmes ne peuvent servir qu'avec des caméras légères. Par contre tout le poids de la caméra reposera sur un seul bras, ce qui peut vite devenir problématique.

Je me suis servi une fois de ce genre de système et ça a plutôt bien fonctionner. Le gros problème c'est que le système est tellement léger que la caméra a tendance à osciller de gauche à droite sans qu'on puisse y faire grand chose.

 

3 / Les gimbals gyro-stabilisés

Il s'agit d'un système où la caméra repose sur une nacelle stabilisée par trois moteurs (ou deux pour certains modèles).IMG_4714-630x420.thumb.jpeg.473929996b7dB649Ld7CEAAx2Qj.thumb.jpg.b3100f44d6f0d8

Le Movi M10 a fait beaucoup de bruit au NAB 2013. Le système s'est vite imposer sur les plateaux de tournages. Les gimbals sont compacts et léger. L'équilibrage peut poser problème au début mais une fois qu'on s'y est fait ça va tout seul (ou presque). On peut y charger des caméras de taille moyenne comme la RED, la F5 et la C300. L'opérateur tient le gimbal avec ses deux mains. On reproche souvent le fait que l'opérateur doit tenir le système à bout de bras devant lui ce qui peut devenir problématique sur des plans long. Le problème est en partie régler avec le Letus Helix qui propose un design différent des gimbals classiques. Le système fonctionne avec des moteurs et nécessite donc des batteries.

J'ai utilisé un Movi M10, un Ronin et un Helix. Le MOVI est léger et maniable mais un peu compliqué à équilibrer. Le Ronin est vraiment lourd mais il est plus facile à équilibrer et tout aussi maniable. Le Helix propose un design différent, il est léger maniable et se règle facilement de façon entièrement manuelle. Son plus gros défaut est qu'il n'est pas commercialisé en Europe ce qui peut poser problème pour un éventuel service après vente (obligation de passer par les Etats-Unis).

Letus propose aussi son système avec un seul axe.

lulthelix1ax.thumb.jpg.5202b4c5022a75044

Une fois placé sur un Steadicam il permet d'assurer une parfaite maîtrise des mouvements gauche-droite.

497015464_640.thumb.jpg.b9c366b99d855fbd

 

L'aigle propose un système de harnais et de bras mécaniques qui aide à stabiliser les mouvements haut-bas et qui soutiens une partie du poids des systèmes gyro-stabilisés. Il est compatible avec tous les gimbals.

John-Conroy-399x600.thumb.jpg.2dd56db616

C'est un système intéressant mais on perd à mon avis l'avantage du gimbal qui est avant tout d'être compact et de pouvoir voyager léger.

 

4/ Le Easyrig

Le Easyrig est un système entièrement mécanique qui se présente sous la forme d'un sac à dos duquel sort une tige passant au dessus de la tête de l'opérateur permettant de stabiliser la caméra (merci la photo sinon je crois que ma phrase serait difficilement compréhensible !).

5825607446_f76c18e8b3.thumb.jpg.d3bb4ef2

C'est un système très facile à mettre en place. Je ne peux pas trop en dire quand à son efficacité car je n'en ai jamais utilisé.

 

5/ Post-production

De nombreux logiciels existent pour stabiliser en post-production. Je vais ici me concentrer sur un système qui arrivera je l'espère très bientôt et qui propose de gérer une partie du problème directement sur le tournage: Le SteadXP.

SteadXP1.thumb.jpg.c007309b91579ce2af86d

Ce boitier permet d'enregistrer des métadonnées qui, une fois transmises dans le logiciel de post-production, permettent une stabilisation beaucoup plus précise que les autres solutions uniquement logiciel. Le système met du temps à venir mais j'espère qu'il sera d'autant plus complet et qu'il permettra notamment de se brancher sur du SDI. Le nouveau logiciel ReelSteady semble aussi très intéressant mais il ne fonctionne qu'avec After Effect.

Le principal défaut de ces systèmes est le crop dans l'image qu'engendre toute stabilisation logiciel, d'où l'intérêt de tourner avec des définitions supérieures au format de sortie final.

 

Voilà, j'ai fini mon tour d'horizon. J'espère que vous y verrez un peu plus clair dans la multitude de solutions proposées.

Michel Talaïa

 

 

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

Excellente vidéo qui compare steadicam et gimbal dans les situations de tournage les plus classiques:

 

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Régis Prosper

La vidéo est sympa mais ne compare que les plans que l'on peut faire avec les deux . Ce qui est intéressant, c'est de voir ce qu'il est impossible de faire avec l'un et possible avec l'autre: on est tous d'accord qu'un stabilisateur stabilise;)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
François Giroud

par exemple avec un gimbal a brushless tu peux passer a travers une ouverture trop petite pour laisser passer le cameraman et son sted.

avec le sted, il y a des position trop acrobatiques pour le gimbal comme le low-mode au ras du sol.

et essayer de mettre une cam de 15kg sur une gimbal.... ou de tenir une gimbal plus que 5 min.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Régis Prosper

En dehors des cas limite, (on peut aussi citer les plans ou l'on se "passe" d'un cadreur à l'autre le gimbal) l'énorme différence avec le stead, c'est que le cadreur steadicameur a le contrôle de son cadre et de ses axes. Par exemple si j'ai besoin d'avoir un plan débullé, je peux le faire au stead.

Dis d'une autre manière, l'énorme bêtise de conception avec les gimbal, c'est qu'ils ne sont qu'une modif d'une nacelle gyrostabilisée pour drone. Mais si le mouvement panoramique est une nécessité sur un drone, c'est une énorme connerie avec un cadreur car l'on crée une latence dans le pan et des problèmes sur les stop dynamiques.

Ce qu'il faudrait c'est des gimbal uniquement 2 axes. (c'est par exemple ce que l'on fait avec les Shape Isee+)...en plus ça coûte moins cher !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

C'est vrai que le système de Shape est intéressant notamment parce qu'il est compatible avec une crosse épaule. Quand je vais sur leur site, je ne vois qu'un modèle pour caméra légère. Est-ce qu'il existe un modèle pour des caméras comme la FS7 ou la C300 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Régis Prosper

non c'est conçu pour des DSLR de moins de 1kg. après j'ai vu et testé un système 2 axes qui se monte sur une épaulière pour les caméras jusqu'à 10kg. C'est top mais le gars a développé ça pour se marrer et ne veut pas continuer la prod.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
François Giroud

effectivement, c'est pour ca que j'ai pris une 2 axes, parce que j'ai horreur de perdre le control horizontal, ou ca devient impossible de cadrer precis et on a l'impression

de regarder une camera de surveillance avec des panos pas naturel pour un sou.

mais j'ose imaginer qu'on puisse debrayer le 3em axe si il est bpresent, et qu'il soit necessaire dans certains cas (a cheval ?)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hugo Bachelet

Sur le BeSteady One Plus (ACR The Plus) on peut aussi activer le follow sur le roll.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KAEK

Bonjour,

J'envisage l'achat d'un steadycam (et la formation adéquate de paire), mais j'ai une grosse hésitation avec un gimbal. j'utilise une caméra plutôt légère (Sony FS5), bien que tout équipée (kit HF, led, micro-canon), j'arrive autour de 3-4 Kg.

Je crois lire un début de réponse qui me rassure dans les post précédents, mais je préfère quand même demander plus de précisions.

Régis Prosper parle de la capacité à faire un plan débullé avec un stead, beaucoup plus compliqué avec un gimbal. C'est précisément le point qui me retiens encore.

- Est-il réaliste de vouloir faire une sorte de panoramique vertical avec un steadycam? où est ce que ce n'est juste pas fait pour?

- Est-il possible de conserver une bonne stabilisation de la caméra quand on débulle, par exemple pour suivre un sujet de dos dans des escaliers ou en terrain accidenté? (avec un passage en plongée / contre-plongée donc...), ou est ce qu'il faut refaire l'équilibrage de la caméra pour qu'elle ait l'angle que l'on souhaite spécifiquement pour le plan en question? ce point me semble beaucoup plus facile à faire avec un guimbal, mais j'aimerai me tromper! 

Je fais majoritairement de la vidéo de montagne, ça m'arrange de ne pas avoir besoin de batteries, mais je voudrait être sur d'investir mon temps et mon argent dans un outils qui me soit vraiment pratique. Si le steadycam ne permet de faire que des plans avec une caméra horizontale, ça risque de vite me pauser des problèmes...

Merci d'avance pour les retour d'expériences!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Saletti

Salut Kaek

Pour te répondre je reprends tes questions :

Est-il réaliste de vouloir faire une sorte de panoramique vertical avec un steadycam? Oui mais pas au début

où est ce que ce n'est juste pas fait pour? C'est un outil, à toi de trouver ton expression avec. Il s'adapte à pas mal de situations.

Est-il possible de conserver une bonne stabilisation de la caméra quand on débulle, par exemple pour suivre un sujet de dos dans des escaliers ou en terrain accidenté? (avec un passage en plongée / contre-plongée donc...) Oui...et non. Tu peux monter et descendre la caméra sur un débattement de 70cm environs, en fonction des modèles. Dans une montée (ou descente), la caméra n'est vraiment pas au niveau du sujet (très au dessus ou très en dessous), tu as le choix entre high mode et low mode pour la position de la caméra sur le stead mais tu ne passes pas de l'un à l'autre sans un réglage complet et long. Pour cela le gimbal est plus adapté. Tu peux aussi associer harnais, bras avec gimbal, éventuellement, mais tu perds le charme de la caméra qui "respire" (remarque perso). Le stead te garantit une excellente stabilisation dans ce cas de figure, tout en débullant.

ou est ce qu'il faut refaire l'équilibrage de la caméra pour qu'elle ait l'angle que l'on souhaite spécifiquement pour le plan en question? Pas vraiment, il s'agira de régler éventuellement le drop time ce qui est plutôt rapide et qui peut se faire directement le sled sur le bras quand on a l'habitude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Contenu similaire

    • louise villemant
      Par louise villemant
      bonjour,
      y a t'il des jeunes provenant de tours ? ou proche de Tours ?
      car j'aimerai créer une jeune équipe de court - métrage, pour ensuite les poster sur youtube. J'ai 15 ans et je voudrai travailler dans le monde du cinema en étant actrice. Alors pourquoi pas avancer ensemble, si tu es un(e) jeune cameram, ingénieur du son, scénariste, comedien ou photographe n'hésite pas à me contacter.
      Faites moi part de vos talent et de votre passion ! 
    • Alexandre Lamy II
      Par Alexandre Lamy II
      Bonjour à tous, je suis en présence d'un problème que je n'arrive pas à comprendre, si quelqu'un a des idées je suis preneur.
      Dans premiere pro cc j'importe une séquence mp4 (filmée au 5D MK IV).
      Le logiciel me créée automatiquement la séquence adaptée dans sur la timeline (1920x1080 p 25im/sec, 48khz)
      J'arrive à déposer le premier extrait vidéo directement sur la timeline, piste son et piste vidéo sont bien présents. (j'ai fait le test avec l'ensemble des vidéos également, ça fonctionne)
      En revanche, dès que je prends un morceau depuis le moniteur source, il ne me copie que la vidéo et me met le logo d'interdiction d'import lorsque je veux déposer l'extrait sur la piste son (que je le fasse avec "," ou en glissant déposant)
      Par ailleurs, il m'est ensuite impossible d'effectuer de nouveau la première opération, à savoir prendre les vidéos depuis le dossier et les déposer directement sur la timeline avec le son, alors que c'était possible en premier lieu, et sans modif des paramètres de la timeline.
      Bref, si quelqu'un a la moindre idée d'où ça peut venir...
    • Steeve François
      Par Steeve François
      bonjour,
      je m'apprête à tourner en XAVC 2K center mode sur une F5 et comme ça fait un bail que je l'ai pas fait , je me demandais si cela faisait comme dans les menus de la FS7 lorsque tu sélectionnes ce mode
      et que tu sélectionnes la résolution il n' y a pas de 2048 d'affiché mais uniquement 1920 et par contre dans les infos du display ça apparait C1920 (C pour crop ou center) du coup j'ai un gros doute et trois questions sur la résolution exacte en record.
      le 2K center ne donne du 2048 qu'en mode raw ?
       ça crop dans le capteur en 2K 17/9 (2048/1080) et record en 2048/1080 ?
      ou bien ça Crop en 2048 pour finir en full hd en record en xavc ?
       
      merci pour vos lumières ....
       
       
    • Steeve François
      Par Steeve François
      Bonjour à tous,
      j'ai bosse avec une prod qui sur un tournage que je viens de réaliser m'annonce qu'il y a un pixel rouge sur toutes les images (vraiment de la taille d'un pixel).
      Je n'ai pas encore eu le temps de contrôler la cam (qui est toujours ds les transports) mais je n'ai jamais rencontré ce problème jusqu'alors.
      Est-ce que ça se corrige comme un pixel mort avec plusieurs noirs effectués ou bien ça n'a rien à voir et je dois envoyer la cam chez Sony.
      Pour info je tournais en 4K / LOG ( bien que je doute que cela soit crucial comme info )
      Merci pour vos réponses
    • Michel Lazarciuc
      Par Michel Lazarciuc
      Bonjour à tous, 
      alors voilà après de multiples recherches infructueuses sur internet  je n'ai pas trouvé réponse, comment adapter des objos Canon EF sur une C300 PL ??
      D'apres Canon, il est impossible apparement de changer directement la monture PL de la C300...donc la solution serait une bague adaptatrice de PL vers EF  ( et non pas l'inverse qui existent à profusion ) .... 
      Pour ceux qui vont s'offusquer du pourquoi du comment mettre des EF sur du PL, tout simplement parce que j'en ai plein, et qu'on me propose une C300 PL d'occasion à l'achat ... 
      Vous remerciant d'avance pour vos réponses, 
       
      Michel 
×