Aller au contenu

supprimer la publicité
Corentin Crochemore

Rends le moi - Article sur le di d'un court métrage

Messages recommandés

Corentin Crochemore

En février dernier, j'ai travaillé sur un court métrage, "Rends le moi", en tant que DIT On-Set sous la direction de Jorma Gaume.
J'ai compilé dans un article l'ensemble des processus, des problèmes et des réponses que nous y avons apporté dans le cadre de ce projet.
J'y parle de philosophie d'étalonnage, d'essais caméras, de création de Looks/Positifs, de répartition de dynamique, de mise en place de workflow et de pipeline, de station DIT, de filtres NDs vignettant, de travail entre un chef op, un DIT et une équipe de tournage, de vie de plateau en tant que DIT sur un court métrage indépendant, de l'importance que je donne aux stills pour une équipe et à la fin je fais une blague.

Le lien de l'article : https://drive.google...W0SiRomEnP6vBDi
RENDS LE MOI_article_DIGITAL_IMAGING.pdf
Bonne lecture !

RENDS LE MOI
Court métrage réalisé par Romain Gaubert

Un adolescent se réveille dans un état léthargique, bouleversé par la disparition d'un certain ''Matthias''. Il trouve un peu de réconfort auprès d'Alice, une camarade marginale qui en pince pour lui. Mais bientôt l'adolescent retrouve Matthias… Dès lors, Alice ne semble plus exister pour lui.

Chef Opérateur : Jorma Gaume
1ère Assistante Caméra : Karen Kwok
Chef Électricien : Yohann Ramsawmy
Chef Machiniste : Arthur Besseux
DIT On-Set : Corentin Crochemore

Caméra : RED Epic MX (5K FF en R3D Code 8:1)
Optiques : Cooke S4
Filtration : Black Pro Mist (1/8 à 1/4)

Traitement numérique : 3 courbes personnalisées à partir de RED Log Film / RED Color 4
Etalonnage (Live, Rushes) : Davinci Resolve 14

Crédit Photo : Camille Ferré (https://www.camilleferrephotographie.com)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthieu Misiraca

Tres intéressant merci pour ce retour, après je t avoue un DIT + data manager sur un tournage .... ça surcharge un peu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Corentin Crochemore
il y a 2 minutes, Matthieu Misiraca a dit :

Tres intéressant merci pour ce retour, après je t avoue un DIT + data manager sur un tournage .... ça surcharge un peu

Merci Matthieu !

Pour ce qu'il s'agit de la combinaison DIT + Datamanager, je t'avoue... je pense qu'elle était appropriée pour ce tournage.

Je profite de mes courts métrages bénévoles pour tester différentes configuration et j'ai eu l'occasion de vivre les deux.

En tournage calme à 1 seule caméra, la configuration sans Data fonctionne tout à fais. Maintenant, ce genre de cas est quand même exceptionnel. Dès que les horaires de travail commencent à s'alourdir, devoir gérer les Datas devient une tâche procédurale de plus en plus lourde. Avec le manque d'expérience et en fatiguant, je vais me mettre à ne plus relire 1 fois mes rapports mais 3 ou 4 fois, les heures supps s'accumulent mais ne se compensent pas. D'un autre côté, si la journée est très intense - extérieur peu ré-éclairé ou l'on bouge beaucoup par exemple - j'ai très peu de temps à accorder aux datas car le travail à la face est énorme. Donc, même si je peux réussir à gérer la face et les datas, c'est jusqu'à ce qu'il y ait un problème à résoudre d'un côté ou de l'autre. Imaginons qu'un disque crame au cours de la journée - ce qui peut tout à fait arriver - qui sait quand je pourrais m'en occuper ? En fin de journée ? ça va facturer en heures supp...

En conclusion, même si la configuration DIT On-Set seul reste jouable mais avec une prise de risque, dans la plupart des cas je pense qu'il vaut bien mieux partir avec un Data. Je ne crois pas qu'il alourdisse le travail sur le plateau, dans son coin "near set" il ne dérange personne, et mieux que ça, il me permet à moi de rester constamment à la face. Qui plus est, ce que la production perd dans le salaire d'un Data, elle le gagne en sécurité (déjà) et également sur les heures supp' du DIT (ce qui n'est pas donné non-plus).

Le travail à la face d'un DIT on-set est un job à part entière, le datamanagement en est un autre. Qu'en penses-tu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthieu Misiraca

Merci pour ton retour,

Les configs sont tres relatives au fonctionnement du chef opérateur, Perso PAS de DIT j en ai pas besoin, le Data Manager soit les cartes partent directement à la post prod avec une navette, mais comme sur les projets j aime avoir les rushes pour "les étudier" je fais une copie sur le set. Et bien souvent c est un stagiaire qui le fait, jamais eu de problème. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Corentin Crochemore

Que beaucoup de chefs opérateurs fonctionnent sans DIT, je n'ai pas de problème à le comprendre. Mais pourquoi imposer par principe au DIT la configuration de son équipe ? En est-il de même pour l'équipe électricité ou machinerie ? J'essaye de comprendre, pas d'avoir raison.

Par contre, pour ce qui est des stagiaires s'occupant des rushes, c'est quelque chose qui me dérange vraiment. Hors du fait que dans stage d'observation, il y a surtout observation, c'est quand même une grosse responsabilité sur ses épaules... Non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthieu Misiraca

On est de loin du stage d observation. C est un technicien parfois renumeré. Il est sous la surveillance de l équipe image.

3 films fait de cette manière jamais de soucis. Bon c est vrai mon côté professeur me permet de jeter un œil sur ce qui se passe.

La seule fois où j ai eu un problème c était un tournage à l étranger avec un vrai data manager ...

apres encore une fois c est ma façon de bosser je comprend que certain chef op ne veulent même pas en entendre parler.

mais bien souvent il y a aucune copie sur le set les cartes partent en navette 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Corentin Crochemore

Merci pour la réponse Matthieu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthieu Misiraca

Je pense sérieusement que le métier de DIT est en voie de disparition, ils ont été surtout présent pour les chef opérateur qui avait pas ou peu de notion sur le numérique, le signal video, les traitements ...

Merci beaucoup pour ce retour tres interessant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Corentin Crochemore

Eh bien tristement, des retours de mes copains, les Workflows intelligemment mis en place à de nombreuses échelles sont encore assez rares, notamment quand personne dans l'équipe de tournage n'en a eu la charge explicite en prépa. Ma petite conviction est donc que les chefs ops qui voudront s'amuser à exploiter au maximum les possibilités offertes par le numérique n'hésiteront pas à s'entourer de bons DIT. En tout cas je l'espère et ce serait surement une chouette expérience ! ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Invité
      Par Invité
      Vu d' un premier coup d' oeil, la BPCC4K ressemble à un DSLR qui serait " orienté vidéo au maximum".

       
      Avec cette nouvelle caméra, BMD semble s' attaquer avant tout au marché des DSLR en offrant des caractéristiques uniques pour ce genre de produit, avec un prix défiant toute concurrence.
      Il y a la possibilité d' enregistrer les prises de vue sur un disque dur externe ( SSD)
      via un petit connecteur à la norme USB Type-C, par exemple.
      La présence d' un mini-XLR avec alimentation fantôme se fait aussi remarquer.
      Quant au capteur*, il est plus grand que la BPCC de 1ère génération, offre la même plage dynamique de 13 stops, mais à cette différence supplémentaire qu' il permet un enregistrement en basse lumière et ce jusqu' à 25600 ISO ( d' après BMD).
      A noter que la version complète de DaVinci Resolve est incluse lors de l' achat de cette caméra.
      Pour en savoir plus :
      https://www.blackmagicdesign.com/products/blackmagicpocketcinemacamera/techspecs/W-CIN-12
       
      Sans vouloir briser l' élan d' enthousiasme qu' a pu suscité BMD avec cette nouvelle caméra,
      il faut savoir tout en prenant en compte les forces et les faiblesses de la BPCC4K,
      que cette dernière offre beaucoup de promesses sur le papier qui restent malgré tout à vérifier en terrain réel.
      Il faut donc prendre du recul et attendre les premiers retours d' expérience de cette caméra,
      en espérant que BMD tienne ses délais concernant les livraisons.
      ( Le salon de l' IBC 2018 sera l' occasion pour BMD de montrer un produit fini tant sur le plan hardware que software)
       
      Donc pour ce qui est de la BPCC4K :

       
      ( *= infos ou intox, certains sites spécialisés indiquent que le capteur de la BPCC4K serait le même que celui du Panasonic GH5s.)
       
       
       
       
       
    • antoine bureau
      Par antoine bureau
      VENTE CAMERA JVC GY-HM100
      CAPTEUR 3CCD 1/4 de pouce
       
      ENREGISTREMENT HD (1920/1080)
      ACCESSOIRES
      2 batteries longue durée
      câble secteur / chargeur
      2 cartes SDHC 32GIGA
      1 grand angle conversion GL V0746
      Je vend le lot entier à 750€
      Possibilité de vente en main propre au alentour de Valenciennes et Lille
       
      N'hésitez pas à me demander pour toutes informations.
       
      Trés peu servi
    • Michael Dessein
      Par Michael Dessein
      Bonjour à tout les membres de ce forum et merci de vos différentes contributions !
      Je poste ici une question d'ordre générale pour avoir vos avis, retours d'expériences, concernant une configuration de tournage Blackmagic Production Camera 4k en 2018.
      Je suis équipé d'une unité de tournage avec une BMPC 4K, 2 objectifs, quelques filtres, rig et mattebox.
      Je me demande un peu quels sont les tournages de prédilection pour cette caméra aujorud'hui... 
      Avec la sorties de nouveautés chez Red, Panasonic, Alexa... Cette BMPC est-elle toujours un bon produit pour des tournages cinéma type court métrage, série courte, documentaire?
      Avez-vous eu des retours de tournages récents avec cette caméra ?
      Merci de vos retours, toujours utiles pour se situer.
    • Quentin Lebon
      Par Quentin Lebon
      Bonjour / bonsoir 
       
      Je viens tout juste de m'acheter la caméra OSMO de Chez DJI...
      Petit soucis je n'arrive pas a avoir une qualité d'image correcte...
      La qualité est vraiment moche... et même après exportation 
       
      Est-ce un problème de réglage camera ou d'une mauvaise exportation ?
      Je dois réaliser une vidéo pour un magasin de musique et je suis un peu dans le caca... 
       
      Quelqu’un à t'il une solution ?!
      Merci beaucoup d'avance !
    • aurelien chartendrault
      Par aurelien chartendrault
      Bonjour,

      Je vends ma caméra Beaulieu 6008 S achetée lors de mes études en cinéma.
      J'aimerais qu'elle puisse avoir une seconde vie, 
      Elle a les mêmes caractéristiques que celle vendue sur cette annonce :
      https://www.repaire.net/forums/discussions/vends-camera-beaulieu-6008s-super8-comme-neuve.83717/
      Elle est en parfait état de marche et est livrée avec son manuel d'utilisation d'origine, un grand pare-soleil souple et deux pellicules K40 (expirées bien entendu). 

      Je vous laisse m'écrire si vous souhaitez me faire une offre.
      Je peux envoyer d'autres photos sur demande.
      A bientôt!
×