Aller au contenu

supprimer la publicité
Martin Claudel

Steadicam : Parcours de professionnels

Messages recommandés

Martin Claudel

Bonjour ;

Je poste pour la première fois sur ce forum, avec une légère appréhension il est vrai...

Etudiant en 1ere année de BTS image, j'aurais envie de bosser plus tard avec du stead, mais

je ne pense pas avoir vu le cinquième de ce qu'il faut voir pour seulement avoir conscience

du métier, même en ayant construit plusieurs systèmes relativement utilisables

en amateur, et palpé un peu une copie commerciale.

C'est pourquoi j'ai envie de demander quel à été leur parcours aux opérateurs steadicam qui croisent sur ce site, juste pour me faire une idée, et méditer sur l'avenir !

Donc, si vous aviez un peu de temps... j'apprécierais beaucoup.

Cordialement,

MC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alexandre Viollaz

Salut Martin :D

Je me permet de te répondre, non pas parce que je suis opérateur stead, mais parce que je veux le devenir.

C'est pourquoi je te tiens informé que j'organise un stage de formation qui aura lieu à Nîmes par le biais de l' Institut International de Formation à l'Audiovisuel (IIFA).

Nous sommes déja deux et il reste une seule place.

Durée 5 jours à placé sur le mois de Décembre selon les agendas des interessés.

1 formateur professionnel (de la première génération)

2 machines

Si tu souhaite prendre contact avec moi, n'hesite pas.

Mon collègue Johann Jolivet se trouve également sur le site.

Tu peux également prendre contact avec cette école.

Bonne continuation ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrick De Ranter
Bonjour ;

Je poste pour la première fois sur ce forum, avec une légère appréhension il est vrai...

Etudiant en 1ere année de BTS image, j'aurais envie de bosser plus tard avec du stead, mais

je ne pense pas avoir vu le cinquième de ce qu'il faut voir pour seulement avoir conscience

du métier, même en ayant construit plusieurs systèmes relativement utilisables

en amateur, et palpé un peu une copie commerciale.

C'est pourquoi j'ai envie de demander quel à été leur parcours aux opérateurs steadicam qui croisent sur ce site, juste pour me faire une idée, et méditer sur l'avenir !

Donc, si vous aviez un peu de temps... j'apprécierais beaucoup.

Cordialement,

MC

Salut Martin,

finalement personne ne répond à ton message, en tout cas pas à ta question.

Ce qui est dommage puisque c'est un peu le but de ce site, poser et répondre à des questions.

Tu constateras donc une certaine "tension" concernant les formations et les écoles de cinéma en général (tu liras d'autres messages sur ce site concernant la question ) et plus particulièrement sur les stages steadicam.

Quand on commence une "formation image" , il est légitime de rêver faire du stead. Le stead fait toujours rêver, cela représente la "liberté" de cadrer.... C'est une image qui reste malgré tout, malgré le fait que depuis 30 ans, le stead s'est démocratisé, qu'on l'emploie de plus en plus et qu'il y donc de fait, de plus en plus d'opérateurs.

Pour en revenir aux parcours, Kareem a raison, il y a autant de parcours que d'opérateurs.....parce que nous sommes de générations différentes. Mais comme je te l'ai dit, le "marché" change et évolue. Ce qui était possible quand Jacques Monge à commencé, quand j'ai commencé où quand Valentin ou Kareem ont commencés est plus compliqué ! Une association d'opérateurs et opératrices Steadicam (AFCS) est en train de naître sous la houlette de Jacques Monge (la vrai première génération !).

Ce que je peut te dire , ce que je pense actuellement du métier de l'image et du steadicam en particulier (que je pratique depuis 20 ans!), c'est que tu auras de plus en plus de conccurence. La seule chose à faire, c'est d'abord de suivre la meilleure formation image possible, te battre et en vouloir, bouffer du cinoche, des films, des livres, des images.....et puis si tu veux faire une "spécialité" stead, attend un peu, casse toi les dents sur les plateaux, regarde des opérateurs travailler et puis fait un stage, le meilleur possible. Les meilleurs sont ceux qui sont donnés par des opérateurs qui ont de l'expérience, c'est la seule solution. Saches qu'en sortant d'une école de cinéma tu ne seras pas encore chef-op ni cadreur et qu'après un stage stead, même le meilleur, tu ne seras pas opérateur steadicam. Nous sommes à peu de choses près tous d'accord pour dire que si tu as de la chance, que tu as de bon contacts et du talent, il te faudra au moins deux ou trois ans pour pouvoir te dire que tu es operateur stead.

voila, j'espère avoir (un peu) répondu à ta question.Pour le reste, rencontre les gens, c'est mieux que le meilleur des "forums".

Bonne chance, bon courage.

Modifié par Patrick De Ranter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jacques Monge

Un petit bémol...

Non, Kareem n'est pas agressif. Il est tout simplement passionné, et que ce soit du stead, entre autres, est son affaire. Ce qui compte c'est qu'il soit passionné, de quoi que ce soit. Le XXI° siècle, depuis déjà 1989, tente à toutes forces, de dépassionner les générations nouvelles, leur inculquant, très tôt, les notions affligeantes de l'offre et de la demande comme règles fondamentales de conduite. Mais ce n'est pas la quadrature du cercle : on peut parfaitement vivre avec ce code très éprouvant, l'essentiel restant de n'en être pas dupe, et de n'y chercher aucune justification, quelle qu'elle soit. Bien sûr le chemin est escarpé, et pas fastoche, combien d'aînés vous le diront. Et la "crise" actuelle, nous, nous ne l'avons pas vécue [les 30 "glorieuses" a-t-on dit plus tard]. Ceci comme encouragement sincère à toutes celles et à tous ceux qui "en veulent" : ne vous découragez surtout pas, tout en évaluant de votre mieux les "règles du jeu", ça c'est indispensable, parole de vieux briscard.

Ceci dit, le "petit bémol" concerne l'"allumage", à chaud, de Kareem sur un certain stage sudiste. Je suis entièrement d'acord avec ce qu'il en dit, pas une virgule à déplacer. Le seul truc, qu'il ignorait, c'est que je n'ai pas été un des instructeurs de Christophe Espénan, je tiens à le souligner, c'est évident.

Vous aurez donc capté que je marche du même pied que Kareem [avec, parfois, peut-être un peu moins de fougue, la fatigue -et l'expérience- y contribuant]. Je reste à votre disposition.

Jacques Monge [à titre strictement personnel].

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alexandre Viollaz

Bonjour à vous tous.

Je vous prie de m'excuser, Messieurs, pour ce message tout à fait déplacé qui aurait du être, sans aucun doute, un MP. Je ferait plus attention a l'avenir.

Avec le recule je me rend également compte que certains de mes propos ne devraient pas être posté par un jeune de 22 ans comme moi.

A la vue de toutes ces réponses très éclairées, indubitablement, je prends notes de tous ces conseils et vous contacterai dans un avenir très proche.

A propos, la raison même de mon inscription sur ce forum est uniquement (en tout cas majoritairement) de recueillir un maximum d'informations concernant ce métier pour, au final, marcher sur vos traces.

Quant à ma motivation, elle reste inchangée.

Respectueusement,

Alexandre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Martin Claudel

Bonjour ;

Avant tout, merci de m'avoir répondu. La plupart de vos propos confirment mon sentiment

que la tâche vas être ardue, du moins plus qu'elle ne l'aurait été autrefois. C'est pourquoi

j'ai bien compris qu'il ne fallait pas griller les étapes : dans tout métier on ne peut dire "je sais

faire" avant d'avoir mangé des heures de travail, et c'est je crois encore plus vrai avec le Steadicam.

C'est pourquoi je vais suivre l'avis de Kareem à savoir essayer de rencontrer des opérateurs

propriétaires, plutôt que de saliver devant des stages. Tout ce que j'ai pu voir jusqu'à présent

s'est fait par l'entremise d'un écran et il me manque quelque chose de plus palpable ; entrer en

contact avec la réalité du métier va soit m'effrayer et me mettre en fuite, soit multiplier par dix

puissance douze mon désir de cadrer avec cette superbe machine mais dans les deux cas je ne

me projette pas Opérateur pour l'instant, parce que je n'ai aucune envie de me planter.

Pour répondre à Patrick de Ranter, je suis bien conscient qu'aucune formation de délivre un

titre d'opérateur steadicam ou directeur de la photographie ; c'est la pratique et l'expérience

qui amène à se spécialiser et évidemment je n'ai ni l'un ni l'autre puique je n'ai encore pas

commencé. En attendant il faut se contraindre à ne pas brûler les étapes d'où ma demande

concernant le parcours de chacun.

Mais si effectivement il y a autant de parcours que d'opérateurs, j'aimerais beaucoup en

entendre quelques uns pour faire l'éponge en attendant de rencontrer des opérateurs en chair

et en os. S'il y a un truc que j'ai pu apprendre jusqu'à maintenant, c'est que souvent on en

apprend énormément en la bouclant et en ouvrant bien grand les yeux. Donc je vais continuer

à chercher et à élargir mes connaissances dans tous les domaines tout en mettant en veilleuse

mon obscession de la pratique.

J'ai pu constater que les réponses données ici étaient longues et instructives, c'est pourquoi

je renouvelle ma demande, en particulier à Karrem et s'il le veut bien...

Un grand merci pour la qualité de vos réponses et vos encouragements.

Martin CLAUDEL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Haris Mebtoul

Bonjourno !

Pour un panoramique : Pied Vs Steadycam ?

Vous misez sur qui ?

Ciao esta maniana :huh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrick De Ranter
Bonjourno !

Pour un panoramique : Pied Vs Steadycam ?

Vous misez sur qui ?

Ciao esta maniana :huh:

c'est quoi cette question?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cédric Vignères
Bonjourno !

Pour un panoramique : Pied Vs Steadycam ?

Vous misez sur qui ?

Ciao esta maniana :huh:

C'est comme si tu demandais un travelling av ou un stead?

Ou pour mieux t'éclairer: une deux chevaux ou une porche?

Comme je l'ai trop (ou pas assez !!!) souvent dis: chaque outil a son utilité cf le tournevis et le darak.

Bref dans ce cas là je ne suis pas bien certain de comprendre la question moi non plus.

Mais si c'est dans le même délire, que l'on trouve sur pas mal de produits, où l'on utilise le stead à la place d'un travelling parce que "ça va plus vite" ou que l'on n'a pas besoin de 2 machinos, c'est une réflexion qui ne devrait plus exister depuis le temps....

Tout dépend ce que tu cherches à obtenir.

Par contre si je n'ai pas compris la question, c'est moi qui demande à être éclairé ;) . Haris???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Haris Mebtoul

Ok merci d vos reponses desole c t pas tres clair (a mon image j crois). En fait ouai c t ca ma kestion entre une camera sur pied ou un steadi pour faire un pano c quoi le mieux (merci laurent pour la traduction lol) ? Mais si j comprends bien c deux choses qui ont pas le meme usage c ca ? Parceke pour tout vous dire j pensais m acheter une ptite unitee de tournage : une z1, un mini35 de chez letus, et un steadi. C pour faire d courts et comme j ai deja d idees de ce que j veux faire, et que j adore les gros plans ralenti en mouvement (style pano) bah j voulais un truc aproprié. Donc voila j sais pas si j suis toujours aussi clair en tout cas merci pour vos reponses. (et ouai cedric c bien haris :))

Modifié par Haris Mebtoul

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alexandre Viollaz

:o

Bonjour Haris

Pourrais-tu écrire en français s'il te plait?

D'abord, Je ne pense pas être le seul à avoir mit 1 min 30 à déchiffrer ton message... :wacko:

Et ensuite, même si ce n'est pas à moi de dire ça, tu ne respectes pas les règle du forum.

Merci ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cédric Vignères

Haris,

pour commencer je suis d'accord avec mes petits camarades:

Le style SMS c'est tout simplement chiant donc évite sur ce forum, étant donné que nous avons tous décidé de ne pas le pratiquer mais au contraire d'essayer de faire des efforts quant à l'orthographe, la grammaire ... etc...et crois moi dés que je passe par ici je mets en route mon logiciel de dictionnaire car à la base l'orthographe et moi ........ ça ne fait pas 1 ;)

Pour répondre à ta question, je vais commencer par te préciser que je ne suis pas du tout d'accord avec ce que j'ai dit; j'expliquais que certaines productions ou réalisateurs (en général ceux qui ne savent pas utiliser un stead ou du moins qui ne savent pas ce que l'on peut faire avec) avaient pris pour habitude de prendre un stead "à la place" d'un travelling car c'est moins long que d'installer un travelling (dans le cas bien sur d'un déplacement de caméra assez important).

Evidemment que c'est faux, la question ne doit pas être poser en termes de temps (en tous cas pas tout le temps...). :D

Les résultats seront différents entre un travelling sur rails ou réalisé à l'aide d'un stead, tout comme un panoramique sur tête et branche ou fait sur le stead.

Mais je ne peux pas te dire que l'un est meilleur que l'autre, ça dépendra de ce que le réalisateur(trice) recherche, tout simplement.

Par contre on peut dire que l'un est plus approprié que l'autre, pour certaines choses:

En très longues focales par exemple le stead et l'opérateur peuvent avoir leurs limites ; si il y a beaucoup de vent le stead sera la encore défavorisé...et d'un autre côté si tes personnages sont libres de faire ce qu'ils veulent peut-être que le stead permettra de mieux s'adapter qu'à des rails qui ne peuvent bouger pendant la prise (quoique l'on pourra se mettre directement sur roues si le sol le permet...) ou si le mouvement caméra traverse des pièces, des escaliers, ascenseurs...là encore le stead sera mieux ou même l'épaule si le réal cherche quelque chose de moins "fluide".

Bref la réponse est multiple.

Mais pour faire encore plus simple et rapide en général un pano on le fait sur branche....quoique....??!!!! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Martin Claudel

Bonjour ;

Pour revenir un peu sur le sujet du début (...) j'avais envie de faire un petit bilan de ma visite du Satis et de mes premières rencontre avec des Cadreurs Steadicam.

Gilles Féron m'a très sympathiquement proposer de l'y rencontrer pour discuter de son parcours professionnel, et grâce à lui j'ai pu rencontrer encore d'autres personnes comme Régis Prosper et Philippe Bordelais, et essayer des "copies commerciales", mais aussi un Pilot et un ensemble Artemis configuré pour la RED, ce que je n'aurai jamais espéré avant un moment.

La combinaison de ces évènements a fait clic, et je me retrouve comme prévu avec une belle obsession bien pire qu'avant.

Ce que je retiens de ma rencontre avec Gilles, c'est que ma formation image, si elle est un plus, n'est pas la condition sine qua non, mais un moyen comme un autre d'accéder aux connaissance. A moi de me déscolariser dans ma tête et à courir après les infos.

Ma rencontre avec Philippe Bordelais a été un pur hasard, et un bonheur, puisqu'il a fabriqué pendant longtemps ses machines et est intarissable sur la théorie. J'ai pu m'assurer d'avoir bien compris certains points sur le fonctionnement d'un bras isoélastique selon la masse qu'on lui impose, sur le calcul des ressorts, et sur la précision extrême du gimbal, la pièce centrale. J'espère vivement pouvoir un jour le voir à l'œuvre sur un plateau.

J'aurais bien aimé te rencontrer Kareem, pour discuter un peu en vrai.

Plusieurs évidences se sont imposées :

- manque d'expérience de pratique du cadre, de la composition de l'image

- beaucoup de vocabulaire à apprendre encore

- travailler l'anglais, l'allemand...

- encore un million de choses à voir sur les Salons, avec des cadreurs et des machines...

Je ne sort donc pas de ces premières rencontres désaltéré mais complètement à sec !

j'arrête donc de poster pour courir à l'information, et à de nouvelles rencontres.

Pour conclure : "Are you Goofie or Regular ?"

"Well, Goofie..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Richard Vandal

J’écris suite à un coup de fil passionnant que j'ai passé à un passionné (Kareem) qui m’a confirmé une pensée :

Le Steadicam devrait être une formation par apprentissage dans une relation de maître – apprenti.

Je vais effectuer un stage prochainement mais ce n’est qu’un point de départ me permettant d’oublier et de mettre loin derrière moi mes prestas au Glidecam V20 et l’auto formation effectuée pour opérer (forcément mauvaise).

Je dispose maintenant d’un modeste EFP upgradé MK-V et le stage me permettra déjà d’opérer avec des machines récentes.

Mon but n’est pas forcément de devenir un "grand" opérateur, mais juste de bien faire ce que je fais : institutionnel et courts-métrages. Même si bien sûr je ne dirais pas non si l’occasion de faire du long se présentait dans plusieurs années.

Après j’espère surtout trouver mon maître (ou mes maîtres sachant que la multiplication des points de vue améliore l’apprentissage).

Kareem a parlé d’organiser des rencontres entre des débutants et de grands opérateurs comme Jaques Monge et je ne peux que trouver l’idée magnifique et alléchante.

J’ai hâte que cette pensée se concrétise.

Je finirais en disant que si j’avais connu un site de ce style avec surtout les gens qui s’y trouvent (et qui le modèrent), j’aurais fais moins d’erreurs.

J’espère donc qu’on continuera à lire des gens comme vous que ce soit sur ce site ou sur un autre …

PS : Kareem est agressif ? Oui, mais j’aurais bien eu besoin de cette "agressivité" il y a quelques années pour m’aider dans mes choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Martin Claudel
Le Steadicam devrait être une formation par apprentissage dans une relation de maître – apprenti.

PS : Kareem est agressif ? Oui, mais j’aurais bien eu besoin de cette "agressivité" il y a quelques années pour m’aider dans mes choix.

Je suis très d'accord avec cette vision des choses. Je perçois le cadrage steadicam comme quelque chose de très artisanal, même si on use d'outils issus de la pointe de la technologie et des matériaux modernes.

Mon passé d'apprenti n'y est d'ailleurs pas étranger : comme chacun a sa patte, sa manière de composer l'image, son point de vue, il n'y a pas qu'une école.

Mais bon, je ne suis même pas encore OPV.

Je n'interprète pas les réponses de Kareem comme agressives, mais totalement franches et conformes à la réalité du "marché" actuel. Ça fait plutôt du bien d'ailleurs de s'entendre dire que ça va être pas évident et pas sûr, plutôt qu'on va forcément y arriver et sans trop se crever le dos (et la tête).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eric Ramahatra

je mets mon petit grain:

Je suis heureux propriétaire depuis 1 an d'un Flyer (miam) et on me dira souvent : fais un stage.

Ok d'accord admettons, mais il m'ouvrira quoi comme portes ?

Où pourrais je exercer ensuite ? Dans mon salon ? Mon jardin?

Investir dans 2000€ de workshop ok mais si je ne peux en tirer aucun profit... Je me tâte!

J'ai appris les notions de base par mon vendeur qui etait aux US mais sans plus.

J'ai du faire face moi meme à la bête sur le terrain... Et pas beaucoup de terrain à vrai dire.

La véritable question n'est-elle donc pas "si j'ai le matos, j'ai fait un stage, m'ouvrira-t-on les portes?"

Opérateur Steadicam ça s'acquiert certes au bout de 3ans mais si mon stead est dans le garage c'est 30ans qu'il me faut !

J'ai bien envie de dépasser le stade de "filme ton chien ou ton jardin"...

Concrètement je fais quoi ? :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Christophe Espenan

bonjour,quelques années plus tard je tombe sur ce topic et je m'interroge sur les propos des uns et des autres,et je reste surpris de certaines réponses... Non je le le confirme, je n'ai jamais été élève du grand Jacques Monge mais j'ai fait mon workshop avec son fils Valentin et d'autres en 1989 en Italie.Depuis, j'ai été opérateur en complémentarité de mon activité principale. Je suis trés respectueux de l'invention et de certains opérateurs,mas j'ai été toujours contre la philosophie maître élève dans le sens "petit scarabé..."

pour ma part le Steadicam est un outil extraordinaire,mais n'est pas une baguette magique, et es opérateurs habillés en noir style secte me font beaucoup rire...sauf si c'est une necessité pour la lumiére.....

Je ne vais pas polémiquer avec certains qui ont sali mon image sur ce site,car ce n'est ni le moment, ni le lieu, ce forum a pour vocation de poser des questions et d'y répondre,et surtout d'apprendre des autres.

je rappellerais à Mr J.Monge d'avoir le même respect pour moi que j'ai pour lui, je me suis largement expliqué avec lui il y a de nombreuses années,et j'espere que sa vie au Portugal se passe bien.

Reste que si Kareem a des choses à dire,il ne faut pas se servir d'internet pour avoir des rancoeurs.... Il est plus intelligent et plus respectueux de parler avec les personnes directement,enfin c'est ce que l'on apprend quand on grandit,ça s'appele du savoir vivre.

Pour les autres, ne voyez ni de colére ni de la haine,mais simplement un sourire.

je rappellerais le slogan de l'époque de Cinema Products

because life doesn't stand still.

cordialement,

Chris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Slimane Fecih

je veut faire une formation de steadicam


si possible envoyer moi l'ok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×