Aller au contenu

supprimer la publicité
Philippe Lignières

Problème de mise au point avec une Filmo

Messages recommandés

Philippe Lignières

Bonjour tout le monde,

Je suis à la recherche d'un technicien en France capable de caler la mise au point d'une Bell & Howell Filmo.

Quels que soient les objectifs, la mise au point (à l'infini) sur le petit viseur latéral ad hoc se fait toujours avant l'infini.

C’est évidemment plus sensible avec une courte focale qu'une longue, et la MAP avec le 12,5 se fait à 0,7 pour 2 mètres par ex., c'est dire.

Les objectifs sont calés, ils fonctionnent sans problèmes sur ma Beaulieu super8 et bien entendu font la bonne MAP sur l'infini.

J’ai l'impression que c'est le viseur de MAP qui est un peu décalé.

Donc, je recherche un technicien en France qui sache recaler tout ça.

Sinon j'ai Bernie o'Doherty qui est prêt à me faire ça à New York, mais la Filmo plus les objectifs, ça plombe grave et ça coûte idem en transport.

Quelqu'un a une idée ?

Merci d'avance,

Philippe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Philippe Lignières

En me promenant sur le site, je retrouve ce vieux post.

Si jamais il reste quelques fous pour utiliser cette merveilleuse machine, voici la solution du problème : le viseur latéral de point (critical focuseur) comporte en périphérie intérieure de sa couronne deux encoches qui permettent de glisser un tournevis un peu large. Et la dioptrie se règle jusqu'à une image bien nette !

Décidément, cette cam' en apparence simplissime est bourrée de ressources cachées.

Depuis, je l'ai un peu utilisée, trouvé les optiques qui vont bien (pour presque rien), c'est THE 16mm à tout faire pour très peu cher. J'ai même trouvé un mec qui l'avait passé en S16 lui-même, avec quelques bonnes limes, du soin et un peu de patience.

Ma krasno est plus "moderne", mais la vieille Filmo lui fout toujours 1,1/3 diaf dans les dents pour que dalle...

Décidément, je deviens amoureux de ces petites caméras à ressort...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boris Belay

Salut Philippe,

Ça, c'est un super truc, très bon à savoir! Parce que trouver un technicien pour faire réparer ces caméras maintenant, c'est presque impossible!. Même la documentation de base est quasi introuvable...

La Filmo, et sa grande sœur 35mm, la Eyemo, ces ont de vrais tanks. L'armée américaine les a utilisées jusque dans les années 60 (70?) pour les reportages sur le front, ce qui fait qu'on trouve encore des kits entiers stockés neufs qu'ils avaient acheté d'avance au cas où. Des revendeurs eBay américains les proposent régulièrement.

C'est aussi la caméra avec laquelle Jean Rouch a fait ses premiers films. Bon, c'était au début, et ils est passé aux Eclairs et finalement sur Aaton, mais en touts cas, ça marche! Moi, en caméra de poing à ressort, je lui préfère la Bolex H16 un peu plus sophistiquée, et qui vaut à peine plus cher ces jours ci. Mais toutes ces caméras 16 pro des années 50/60, quand elles marchent encore, ont tout ce qu'il faut pour faire un film : avec un peu de pellicule d'occasion trouvée sur eBay, pas d'excuse pour ne pas se lancer pour presque rien !

Une page web américaine avec de la doc Filmo/Eyemo:

http://www.intervalometers.com/bh/index.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abu Nofer

Et même plus tard que les années 60, puisque j'ai fait une photo d'un cameraman des US Marines à l'aéroport de Beyrouth en Octobre 1983, peu de temps après l'attentat. C'était une 70-DR du même modèle que celles fréquemment utilisées en caméra d'appoint par les T.V. françaises dans les années 60-70. Quant aux caméras du Musée de l'Homme, je me suis fait prêter pour un tournage dans ces mêmes années 60-70, une Bell 70-DR avec un 17x68 Angénieux à coude reflex en place des trois cailloux en monture C habituels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simon Wyss

Philippe, assez tard, je sais, mais si tu recherches toujours un technicien laisse-moi signaler que je suis là.

S. W., Mécanique du film, Rixheimer Str. 35, 4055 Bâle, Suisse

Je possède les instruments à mesurer et de l’expérience avec un nombre de caméras comme les Paillard-Bolex, Kodak, Beaulieu, Zeiss-Ikon, Revere, Eumig, Bell & Howell et autres. Je peux remettre en ordre des objectifs et des accessoires. De temps en temps je publie le portrait technique détaillé d’un appareil car je trouve qu’il est important de connaître la vraie histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×