Aller au contenu

supprimer la publicité
Olivier Georges Castor

Le clap en clip

Messages recommandés

Olivier Georges Castor

Sur chaque tournage de clip, que je fais, c’est la même chose…

L’équipe réal désire une identif de plan !

Alors que cela ne sert à rien (dans la plupart des cas) pour ce type de produit :

- cela fait perdre du temps (alors qu’il y un parquet de plans à tourner justement)

- en clip (même lors de mini fiction) les plans de sont pas très rarement monté de l’ordre prévu

Pour les prises en son synchrone bien sur qu’il faut un clap de synchro

Ainsi que pour les playback avec cette fois-ci un clap électronique

Sur un clip : il y a peu de plans et pas de continuité par rapport à une fiction qui est jamais tournée dans l’ordre.

Le clap a été créé au départ :

- pour pouvoir synchronisé l’image et le son (la clappette)

- inscrire des infos pour le labo (n° bob / Magasin …)

- inscrire des infos pour le montage n° sqc / n° plan / prise …

il sert aussi à ne tirer que les prises bonnes « cerclé » par la scripte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Armel Nkuindji

Tout a fait d'accord avec toi.

En plus, avec les tournages qui se font de plus en plus en vidéo et la postprod qui va derrière (plus de scripte en général, on numérise tout), il est clair qu'en clip, le clap ne sert plus à grand chose (reste tout de même l'utilité du TC du clap lorsque l'on à un besoin de synchro précis pour synchroniser le labiale sur des playbacks filmé en accéléré par exemple)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Marie Delorme

et c'est la que je vous recommande la fonction clap de iphone :) illarante et toutefois efficace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Armel Nkuindji

et c'est la que je vous recommande la fonction clap de iphone :) illarante et toutefois efficace

Voici d'ailleurs un site regroupant les infos sur la plus part des applis pro orientés Opérateurs et assistants sur l'Iphone :

ICI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier Morales

Petite astuce que j'utilise :

quand on bosse en synchro, le plus simple est de placer un "ping" sonore très sec sur le playback lui-même.

Ainsi au lieu de perdre du temps à "claper" comme le dit Olivier, alors que ça ne sert à rien, tout est induit lors de la diffusion sonore sur le tournage.

Au montage, il suffit de caler les pistes vidéos en synchro en s'aidant du "ping". On fait une coupe à la frame précédent le ping et tout est calé...

Un quart d'heure de préparation du playback sur n'imprte quel logiciel = plusieurs heures gagnées au final.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Philippe Vandendriessche

Bonjour à vous.

On pourrait évoquer aussi le cas des tournages à plusieurs caméras où le clap permet de remettre les choses en parallèle.

Dans la plupart des cas où il y a un playback joué pendant la prise, on prépare la musique sur un lecteur avec du time-code pour pouvoir afficher le time-code sur les premières images de chaque prise. En spectacle, on peut laisser tourner un afficheur de time-code en coulisses et les caméras à chaque fois qu'elles redémarrent, peuvent filmer brièvement cette référence.

Un détail auquel on ne pense pas toujours c'est que le son se propage relativement lentement et que si le haut-parleur qui diffuse la musique est situé à 13m, même si le chanteur est parfaitement calé sur ce qu'il entend, le résultat sera décalé de 1 image. On aura 2 images de décalage pour 26m, etc.

C'est à prendre en compte pour les extérieurs ou les travelling.

Pour cette raison, il est intéressant de placer de petits diffuseurs sonores assez proches des musiciens plutôt qu'un gros système distant (et en plus comme ça personne ne se fatigue l'oreille).

Il y a aussi la solution de l'oreillette sans fil ou de la boucle d'induction.

Je profite de ce sujet qui aborde le clap pour rappeler qu'en cas de prise de son synchrone, le clap doit être fait en priorité à proximité du micro et non pas à côté de la caméra.

Ceci pour les raisons évoquées plus haut, c'est à dire la vitesse de propagation du son.

Si on travaille à des longues focales, et que les acteurs sont équipés de micros émetteurs, un clap qui serait fait à côté de la caméra et qui serait capté par les micros des acteurs (qui peuvent être à 20, 30 mètres de la caméra) ou une perche distante, sera dès le départ: non synchrone.

Une autre solution c'est d'équiper le perchman d'un micro émetteur qui ne sera ouvert qu'au moment du clap.

C'est possible quand le responsable du clap est la même personne à chaque fois.

pour enrichir le sujet, ce serait intéressant que des monteurs parcourent ce fil et nous donnent leur point de vue...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier Georges Castor

Petite astuce que j'utilise :

quand on bosse en synchro, le plus simple est de placer un "ping" sonore très sec sur le playback lui-même.

cela ne marche que si tu enregistres du son avec la bande image (donc pas en film ni camescope sans micro)

et de plus il faut savoir avant où les placer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier Morales

cela ne marche que si tu enregistres du son avec la bande image (donc pas en film ni camescope sans micro)

et de plus il faut savoir avant où les placer !

Je n'avais pas vu ta réponse. Suis à la bourre :

Oui bien entendu, ce procédé n'est utile qu'en playback avec son synchrone comme précisé au début de mon post :). Et de fait une prise de son. Pour le placement, je ne connais pas ta manière de travailler mais pour ma part quand je tourne un playback, je le fais en entier, donc le "ping" est placé au début d'un préroll de 2 mesures. Mais si tu tournes à la volée, j'entends par là faire démarrer ton playback à l'endroit qui t'intéresse, il suffit simplement de placer des pings de différentes sonorités avant et après les temps forts de la musique. Genre au début des couplets ou des refrains... Ca fait gagner un temps fou si on est à la bourre et qu'on a pas le temps de faire justement des identifs.

Modifié par Olivier Morales

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Victor Chwalczynski

Pareil !

Pour un concert de piano filmé à 3 caméras, et avec en plus un enregistrement sonore, le clap nous a bien servis pour le montage et la synchro.

Enfin quand je dis le clap, c'était plutôt quelqu'un qui frappait dans ses mains... :)

Ça fait gagner énormément de temps, et pourtant les débutants comme moi n'avons pas toujours le réflexe...

Modifié par Victor Chwalczynski

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrick Lanza

Et quand on a oublié le clap au début...on le fait à la fin!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emmanuel Pampuri

Une autre astuce, le plugin "Plural Eyes" disponible pour Final Cut Pro,

ce plugin assure la synchro automatiquement. très pratique pour du multicam, il analyse et compare les waveform des différentes cameras, à moins d'avoir des effets de délais important (vitesse de propagation du son) c'est ultra performant et super efficace.

Testé récement sur un concert filmé avec 5 HD SLR qui coupent toutes les 12 minute sur un concert de 2H, il a mis une plombe à tout calculer mais le résultat est bluffant !

En clip, c'est génial, il empile chacune des prises sur différentes prises, un gain de temps conséquent !

Autre astuce que j'utilisais avant ce plugin et qui a encore sa raison d'être pour le clip.

Je prend le son du clip je le couche sur une timeline, sur la pise vidéo je mets un générateur de timecode visuel (facile avec tous les softs de montage)

Je génère un clip au format ipod/iphone ou tout lecteur vidéo de poche.

Ensuite sur le tournage j'utilise ce clip vidéo / audio branché sur l'entrée son de la camera et sur la diffusion pour le playback. Ce qui fait que pour le playback mes plans sont sonorisé de façon très précise sans risque de delay

A chaque début de plan je lance la lecture avec un préroll, je filme le tc sur l'écran de l'ipod.

En postprod, je saisis le tc filmé sur chacun des plans en TC Auxiliaire.

Ensuite je crée un multiplan basé sur ce TC aux. et banzaï !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michael Lagerwey

Pas kon du tout !!!

Meme genial...

Merci Manu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain Pinatel

Emmanuel ton astuce est très astucieuse !...tongue.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cédric Lemonnier

Géniale comme astuce !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hugo Barbier

Astucieux en effet! Evidemment, on n'oubliera pas de créer cette vidéo au même framerate que la vitesse de la caméra! Et pour plus de précision, n'hésitez pas à ajouter un carré de couleur apparaissant sur 1 image chaque seconde. C'est vrai que le rafraichissement des écrans d'iPhone/iPod couplé au rolling shutter des capteurs CMOS rendent les TC pas forcément très lisibles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vincent Pierron

Ça va surement en faire marrer certains mais lors d'une ITV en multicam, quand on a oublié le clap et qu'il est trop tard, perso le clignement des yeux de la personne en interview peut faire l'affaire une fois au montage ;-)

Bon c'est "à l'arrache" je l'avoue...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hugo Barbier

Ou aussi les syllabes en "P", qui sont très bonnes pour la synchro des voix. En effet, ce sont les seules dont le son sort de la bouche exactement à l'image où les lèvres s'ouvrent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×