Aller au contenu

supprimer la publicité
Gabriel Soan

Besoin d'informations et de conseils pour l'orientation

Messages recommandés

Gabriel Soan

Bonjour à tous,

Nouveau sur le forum, je me suis inscris après avoir lu la plupart des sujets concernant mon problème et après avoir visité une multitude d'autres forums, sites d'écoles (avec lecture de leur brochure etc.). Mais comme beaucoup, j'ai besoin d'un traitement personnel du problème, pour prendre confiance et faire les bons choix.

Je vous expose mon problème : actuellement en médecine, et après avoir passer le concours, j'ai finalement ouvert les yeux pour me rendre compte que cela ne me plaît pas du tout. Après de longues réflexions et heures de recherches, j'aimerai me lancer dans l'univers qui m'a toujours passionné et qui réellement fait "vibrer" mon âme. J'aimerai en effet intégrer une école de cinéma pour, comme beaucoup et après une long chemin difficile : être réalisateur.

J'ai pris connaissance de la difficulté du domaine des métiers du cinéma, de la difficulté de percer à celui de se faire un bon carnet de connaissances dans le milieu et où, je pense, la motivation, le sens du social et une certaine humilité sont des atouts majeurs. Je suis en ce moment, entrain de rechercher des écoles susceptible de m'intéresser.

J'en suis donc réduit aux deux principales options :

- BTS Audiovisuel option image de deux ans + tenter d'intégrer la FEMIS ou INSAS

- Ecole de cinéma

Les problèmes qui se posent sont :

- J'ai cru comprendre que le BTS audiovisuel option image s'adresse plus à une spécialisation pour la TV que pour le cinéma. Est-ce une bonne idée alors de suivre ce chemin? Sachant que je serais quand même relativement bien formé dans la théorie (je pense), et avec un certain bagage de pratique. Mais le BTS mène rarement vers le cinéma.. Dans le cas des BTS, St Quentin me semble être de bonne facture, qu'en pensez-vous? Pouvez vous me donner vos avis, vos expériences dans ce milieu?

- Les écoles de cinéma privés sont chères et se tirent dans les jambes apparemment. Je retiens que les écoles privés et publics arrivent au même point : la motivation prime pour suivre les cours et toujours chercher à aller plus loin, à la sortie il faut se prendre en main car elles ne promettent pas un métier mais une formation, une capacité de travail. Alors, moi qui recherche une formation avec autant (voire plus) de pratique que de théorie (une rareté dans les écoles apparemment), quelles écoles me conseillez vous, et surtout quels sont vos arguments?

J'ai été plu par l'ESRA de Nice, mais pas par son prix..

Pour finir, j'ai regardé environ une dizaine d'écoles, de BTS etc.. Et je ne sais pas du tout laquelle choisir (certaines sont éliminées, d'autres reste en standby), une public alors que j'ai peur qu'elle donne trop dans la théorie, une privée qui coûte et qui ne forme pas forcement mieux qu'une autre école public. La voie à prendre serait peut-être de faire un BTS audiovisuel option image, histoire d'avoir un bagage derrière et de tenter une grande école.

Quand à ma motivation, elle est illimitée pour les choses qui me passionnent. J'ai des milliers d'histoires qui se bataillent dans ma tête, des dizaines de nouvelles écrites par moi même, dont certaines publiées dans des revues lycéennes et universitaires qui ont reçu un excellent accueil et de bonnes critiques. J'ai réalisé 2 "court métrages". Je sais que je connais pas les domaines techniques du métier (caméra, pellicules etc..) mais je veux apprendre, et cette soif ne me quitte pas, même après ma déception dans le milieu médical.

J'ai un cœur et une âme qui vibrent pour ce monde de la création. Je reconnais que je m'aventure dans un chemin long et difficile. Mais je pars du principe que quand quelque chose transcende notre âme, même avec des bâtons dans les roues, nous continuons d'avancer.

Merci d'avoir lu jusqu'au bout ce long sujet, et surtout merci de vos futurs réponses qui me seront d'une précieuse aide!

EDIT : Pour informations, j'ai surtout regardé les écoles hors de Paris dans un premier temps. Je m'intéresse à celles de Paris en ce moment, Paris 8 et Paris 3 mais j'ai pour l'instant de mauvais échos de Paris 8 et Paris 3 ne donne que dans la théorie pure à première vue.

Modifié par Gabriel Soan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Marie Delorme

Bonjour

a mon sens la seul école en France qui Porte et accompagne un réalisateur de cinéma est la Femis. fait tout pour entrer dans cette école.

Mais réalisateur de cinéma n'est pas un métier.

Si tu souhaites devenir réalisateur de télévision, film instit, pub, clip et tout autre produit audiovisuel un BTS fera grandement l'affaire en te faisant pratiquer a tous les postes.

Ce qui est certain c'est que aucune école ne t'en apprendra plus que tes propres erreurs et choix sur tes propres projets, donc écris, tournes, monte, mixe et confronte ton travail au public.

ça n'a jamais été aussi facile que maintenant.

si tu n'as pas d'argent comme tous les réalisateurs débutants, de grâce n'écris pas des films qui tentent d'imiter le travail des gens que tu admires et qui ont des budgets de 20 millions d'euros, tes équipes t'en seront reconnaissantes et tu pourras avancer avec moins de stress pour plus de résultats.

bonne chance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gabriel Soan

Merci pour cette première réponse!

Je viens de discuter avec des étudiants et professeurs de 3IS et de l'ESRA dans un salon, j'ai plus l'impression que 3IS sait de quoi il parle. Le concours de la FEMIS est extrêmement large (technique, culture etc.) et juge beaucoup sur notre personnalité. C'est pourquoi je pense que je vais tenter une école comme 3IS ou un BTS audiovisuel pour me "préparer" pour la FEMIS tout en ayant un bagage derrière qui me sert de filet de sécurité. Je pourrais ainsi, je pense, multiplié les stages à travers l'école, et d'après mes entretiens, les profs sont à disposition quand on veut un avis sur un script ou autre!

J'abandonne 2 ans de médecine derrière moi, c'est un choix difficile de tout recommencer, et j'espère que c'est le bon!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Marie Delorme

bien sur que c'est le bon welcome!

le seul conseil que je donnerai à tous les étudiants qui se posent légitimement cette question c'est :

-" si il vous faut une salaire fixe avec un plan de carrière tracé... fuyez"

-" si ne pas savoir toute votre vie ce que vous allez faire dans deux semaines ne vous panique pas, faites ces métiers"

Modifié par Jean-Marie Delorme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gabriel Soan

Actuellement, la deuxième catégorie ne me fait pas peur. D'ailleurs je voulais savoir comment s'effectue la recherche d'emplois dans ce secteur? Par les contacts, on dépose ses CVs partout?

Comment se passe les contrats avec des boîtes de pub ou clips vidéos (CDD, CDI ou par nombre de réalisation?)?

Je sais que ce sera difficile les premières années, mais on m'a dit qu'à force de motivation, de contacts et si on a la fibre artistique, ça finit par bien payer.

Modifié par Gabriel Soan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier Georges Castor

JM a bien présenté la vie d'un intermitent du spectacle

le parcours se fait au hazard des rencontres, des tournages, des choix...

savoir où tu veux aller

avoir un but !

toi c'est la réalisation pour le moment

mais as tu des choses à dire que d'autres vont vouloir regarder ? that the question !

Comme dit JM pour faire un court aujourd'hui c'est simple

alors tournes (entourner par des pros qui maitrise la technique) et montre ce que tu as dans le ventre ! ton univers à toi ! ton style ! ta personnalité ! c'est ça qui fait un réalisateur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Marie Delorme

donc comment ça se passe quand personne dans sa famille ne nous pistonne: bonne question.

je crois que les premières années, l'école, la "galère" sont décisives.

Même quand vous débutez quand vous avez l'impression de ne rien savoir, de ne connaitre personne, ce sont des moments décisifs.

Du moment ou vous avez décidé de faire ces métiers vous créez un réseau et c'est peut être ce réseau qui vous fera faire les rencontres importantes dans votre vie professionnelle.

Votre carte de visite c'est l'impression que vous laissez aux gens que vous croisez.

quand on croise un assistant, un chef op, un réalisateur ils vont se faire une opinion sur vous en 10 secondes. Il faut donc avoir un discoure bref, claire et directe.

exemple :"je suis Gabriel Soan, étudiant en première année en image j'aimerai faire un film dans votre équipe, n'hésitez pas à me contacter si vous cherchez du monde sur un court métrage, permettez moi de vous envoyez mes références par mail."

en deux phrases vous vous êtes positionné par rapport à votre niveau réel et vous montrez que vous connaissez les réalités du marché.

ce qu'il faut c'est faire les premières rencontres, après c'est souvent le réseau du début qui vous accompagne toute votre vie, car les gens évoluent dans leurs métier comme vous.

envoyer son cv sans savoir à qui vous l'envoyez ne sert à rien qu'a faire perdre son temps au destinataire et à vous discréditer.

Michel Abramovitch me racontais qu'il recevais des coups de fil d'étudiants qui l'appelaient car c'était le premier de la liste AFC ABramovitch !!!! sans savoir qu'il est l'un des chef opérateurs les plus demandé en France et aux USA !

Il faut donc apprendre son métier lentement car c'est le temps des rencontres, si je reste plusieurs années 2nd assistant opérateur j'ai des chances de devenir très bon et de faire des films très gros et/ou très chouettes et donc rencontrer des gens très bien.

Le danger c'est que au début on est passionné et on part dans toutes les directions, on peut s'y épuiser.

c'est dans les équipes les moins biens qu'il y a le plus de roulement donc ou vous avez le plus de chance d'aller faire un tour.

donc il faut toujours savoir ou on en est personnellement et ne pas accepter un court si vous n'avez rien a y apprendre et que l'on ne vous parle pas de renvois d'ascenseur après.

Je crois que tout le monde à sa chance si il est motivé, sérieux, travailleur et peut attendre financièrement que la chance se présente, mais à ce moment il faut être prêt et ne pas hésiter : foncer!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Julien Millon

Bonjour n'ayant pas les moyens de me payer une école sur 3ans eicar 3is esra et autres ,a 30 000 euro les 3 ans et voulant travailler comme cadreur pour la Tv . J'ai lu avec attention les différent postes de ce forum et le repaire. Certain parle de bts d'autre parle de travailler gratuitement comme assistant , et d'autres de faire des court métrages et les envoyés. Pour ma pars j'ai un parcours d'assistant photo de pub , et porter du matériel ne me fais pas peur surtout ci cela me permet de me faire un réseau. Quel est la meilleurs solution peu on en effet trouver des tournage pour travailler gratos au début et apprendre ? ou dois je faire une formation continu de ce type qui prépare à un diplôme équivalent bts http://www.esra.edu/formation-continue/fc-audiovisuel/technicien-audiovisuel . merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×