Aller au contenu

supprimer la publicité
Anaïs Winterhalter

Portage salarial pour intermittent

Messages recommandés

Anaïs Winterhalter

Bonjour,

J’aimerai travailler comme photographe – caméraman pour des particuliers ou des entreprises qui ne sont pas dans l’audiovisuel. Je veux me déclarer en tant qu’intermittente et non auto-entrepreneur.

J’ai entendu que l’on pouvait passer par une société ou asso qui a sa licence. C'est le portage salarial. Dans ce cas, cette structure se charge de facturer l'établissement dans lequel est fait la prestation et déclare les intermittents.

Cette structure fait les déclarations préalables, les contrats, facture, attestation employeur, congés spectacle et les bulletins de salaire, puis paye les charges.

Comme cela, je suis à 100% couverte et légale. L’employeur doit payer la facture et c'est tout.

Seulement, je suis tombé sur des sociétés qui prennent 13% de charges, ce qui est énorme.

Connaissez-vous des entreprises de portage salarial avec moins de 13% de charges ?

Merci beaucoup !

Anaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bérenger Brillante

13% en plus des charges salariales et patronales, on est bien d'accord ? si oui, c'est une commission, pas des charges. Et c'est beaucoup, Sur le Chèque Intermittent ou Jam, c'est 7%. Sur le CI, il y a aussi un plafond, mais il faut une société, sur Jam non (si je me souviens bien)

Après si tu passes par une boite "normale" qui te fait tes fiches, tes déclarations etc... Là, c'est autre chose. ils te facturent leurs comptables (a l'heure), le temps passé sur tes contrats par le patron, les soucis que tu peux poser etc... vu que c'est pas une boite dédié à ca.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier Georges Castor

il me semble que les boîte écran à l'étranger c'est au alentour de 15% de com sur de la facturation (mais il te paie en cash par contre)

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Régis Prosper

Trop bon castor, j'ai mal au bide tellement je rigole :laugh: . Je te remercie pour cette bonne humeur matinale!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michael Lagerwey

Je crois que l'objectif d'Anaïs est de se faire declarer comme "intermittente" pour pouvoir avoir des "heures"...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thomas Favel

J'avais compris, et c'est exactement ce que permet de faire Smart

Le projet d'Anaïs rentre dans ce qu'ils appellent "gestion de projet"

Elle pourrait se faire payer en intermittence via Smart

Cela marche comme cela en Belgique, après je ne sais pas ce qu'il en est en France par rapport au système social, à vérifier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier Georges Castor

le siege de smart est en france

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thomas Favel

En fait l'idée d'une société mutuelle pour artistes vient de Belgique, et ça a donné d'abord SmartBe.

D’une rencontre entre SMartBe et des professionnels du secteur culturel français est née l’idée de créer ensemble une structure qui prenne en compte les limites et la complexité du contexte réglementaire français.

Depuis des bureaux ont ouverts à Lille, Paris, Montpellier, Lyon, Strasbourg, Rennes, Clermont Ferrand, Toulouse et Marseille.

Le mieux c'est de s'adresser à eux pour savoir comment ça fonctionne.

Pour ma part j'étais allé à une réunion en 2010, ça commençait à peine, mais il était en tous cas question dès le début de faire des heures

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baptiste Marnière

Il existe une solution => https://www.guso.fr/webguso/accueil

Ce site permet d'embaucher un intermittent du spectacle sans posséder le code NAF necessaire.

Il semblerait que cela fonctionne également pour les particuliers!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoann Martineau

Attention, tu peux te faire déclarer via le Guso en tant qu'intermittent seulement si la prestation entre dans le cadre d'un spectacle vivant. Ça ne fonctionne pas pour les autres tournages. Un technicien de Pôle emploi un peu zélé m'a refusé 200 heures l'année dernière pour cette raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierre Quiqueré

Je confirme le GUSO c'est pour le spectacle vivant d'une part et réservé aux associations ou collectivités territoriales ayant une licence d'entrepreneur du spectacle d'autre part. Il fonctionne aussi pour les assos lambdas mais de manière purement occasionnelle et limitée ...

Les zozios du pôle emploi ont de plus en plus tendance à regarder la provenance des heures effectivement. Tout est bon pour nous foutre dehors et sans scrupules ! Avec l'expérience et les années je refuse catégoriquement tout contrat de droit commun qui conduit inéluctablement à foutre la merde dans mon statut.

10 - 15% ça peut paraître cher, mais un il faut savoir ce que l'on veut et donc être sérieux le statut d'intermittent je peux t'assurer que c'est une affaire complexe à gérer au quotidien et puis deux tu as qu'a le refacturer au client !

Et sans vouloir faire le rabat-joie et sans j'espère passer pour un vieux con :

"J’aimerai travailler comme photographe – caméraman pour des particuliers ou des entreprises qui ne sont pas dans l’audiovisuel. Je veux me déclarer en tant qu’intermittente et non auto-entrepreneur."

ne me semble pas rentrer dans le cadre intermittent du SPECTACLE.

Modifié par Pierre Quiqueré

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×