Aller au contenu

supprimer la publicité
Jean-Marie Belloteau

Immersion Pictures - Tuto Workflow - Guide de Poche RED EPIC

Messages recommandés

Jean-Marie Belloteau

Bonjour la communauté,

Pour faciliter le travail avec nos clients nous avons créé une nouvelle page sur le site :

Vous pourrez y trouver des tutos sur nos worklows, un guide de poche pour la RED et plein d'autres choses!!! Je me suis dit que ça pourrait en intéresser certains.

;)

post-4652-0-70866100-1356357386_thumb.pn

Pour ceux qui ne nous connaissent pas, Immersion Pictures est une société de production, post production et de prestation basée à Pantin. Nous sommes équipés d'une RED Epic, d'un studio son Protools HD 2 et d'un studio DaVinci Resolve 9.

post-4652-0-35509100-1356357884_thumb.jppost-4652-0-75635900-1356357883_thumb.jppost-4652-0-07528100-1356357883_thumb.jppost-4652-0-49994600-1356357885_thumb.jppost-4652-0-31015700-1356357886_thumb.jppost-4652-0-88077600-1356357884_thumb.jp

Pour plus d'informations voici le lien du site :

http://www.immersion-pictures.com

et de la page facebook :

Toute l'équipe d'Immersion Pictures vous remercie pour votre soutien et vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année!

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cherif Jaziri

très Cher Jean-Marie,merci pour le lien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Max Saint-Léger

Le guide de poche pour l'Epic me sera très pratique, merci !

Modifié par Max Saint-Léger

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Corentin Crochemore
      Par Corentin Crochemore
      En février dernier, j'ai travaillé sur un court métrage, "Rends le moi", en tant que DIT On-Set sous la direction de Jorma Gaume.
      J'ai compilé dans un article l'ensemble des processus, des problèmes et des réponses que nous y avons apporté dans le cadre de ce projet.
      J'y parle de philosophie d'étalonnage, d'essais caméras, de création de Looks/Positifs, de répartition de dynamique, de mise en place de workflow et de pipeline, de station DIT, de filtres NDs vignettant, de travail entre un chef op, un DIT et une équipe de tournage, de vie de plateau en tant que DIT sur un court métrage indépendant, de l'importance que je donne aux stills pour une équipe et à la fin je fais une blague.

      Le lien de l'article : https://drive.google...W0SiRomEnP6vBDi
      RENDS LE MOI_article_DIGITAL_IMAGING.pdf
      Bonne lecture !

      RENDS LE MOI
      Court métrage réalisé par Romain Gaubert

      Un adolescent se réveille dans un état léthargique, bouleversé par la disparition d'un certain ''Matthias''. Il trouve un peu de réconfort auprès d'Alice, une camarade marginale qui en pince pour lui. Mais bientôt l'adolescent retrouve Matthias… Dès lors, Alice ne semble plus exister pour lui.

      Chef Opérateur : Jorma Gaume
      1ère Assistante Caméra : Karen Kwok
      Chef Électricien : Yohann Ramsawmy
      Chef Machiniste : Arthur Besseux
      DIT On-Set : Corentin Crochemore

      Caméra : RED Epic MX (5K FF en R3D Code 8:1)
      Optiques : Cooke S4
      Filtration : Black Pro Mist (1/8 à 1/4)

      Traitement numérique : 3 courbes personnalisées à partir de RED Log Film / RED Color 4
      Etalonnage (Live, Rushes) : Davinci Resolve 14

      Crédit Photo : Camille Ferré (https://www.camilleferrephotographie.com)
    • antoine bureau
      Par antoine bureau
      VENTE CAMERA JVC GY-HM100
      CAPTEUR 3CCD 1/4 de pouce
       
      ENREGISTREMENT HD (1920/1080)
      ACCESSOIRES
      2 batteries longue durée
      câble secteur / chargeur
      2 cartes SDHC 32GIGA
      1 grand angle conversion GL V0746
      Je vend le lot entier à 750€
      Possibilité de vente en main propre au alentour de Valenciennes et Lille
       
      N'hésitez pas à me demander pour toutes informations.
       
      Trés peu servi
    • Invité
      Par Invité
      Un article intéressant passé inaperçu... enfin presque.
      Pour celles et ceux qui ne l' ont pas lu en voici quelques extraits :
      " [...] Des producteurs qui ne prennent aucun risque financier, pour produire des films qui ne seront vus que par une poignée de spectateurs et qui ne seront jamais rentables... [...]
      il existait déjà une poignée d'études critiques -certaines restées secrètes- qui avaient pointé les travers du système [...]
      la grande majorité des films français produits font un bide: en 2010, 60% ont été vus par moins de 50 000 spectateurs. Plus préoccupant: ce taux est en forte hausse [...]
      les producteurs indépendants "disposent de mécanismes sécurisant leurs avances en trésorerie.
      De fait, ils ne courent aucun risque financier, l’aide publique venant en lieu et place du capital". [...]
      Résultat: le producteur "voit dans la très grande majorité des cas le film financé en intégralité avant sa sortie en salles".[...]
      Des avances jamais remboursées [...]
      le CNC ne revoit quasiment jamais la couleur de son argent: selon le rapport de l’Inspection des finances, l’avance n’est "effectivement remboursée qu’à hauteur de 10% à 12%". Explication probable: la plupart des films qui bénéficient de cette avance ne sont pas rentables... [...]
      l'Inspection des finances puis la Cour des comptes ont démontré que la grande majorité des subventions est constituée d'argent public. Ces aides peuvent représenter jusqu'à 60% du budget d'un film. [...]"
      http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/financement-cinema-francais-verites-derangent-415996.html
       
      D'  autres articles intéressants :
      "[...] Un système verrouillé en France [...]
      En France, par exemple, pour faire un film il faut faire partie du réseau.[...]
      Il faut connaître une personnalité établie dans le système (“la grande famille du cinéma”), pour être coopté, sinon on reste devant la porte.[...]"
      https://boostyourfilm.com/fr/et-si-boostyourfilm-proposait-sa-vision-du-cinema-independant/
       
      "[...] En 2015, les subventions du CNC se sont élevées à 765 millions d’euros.
      Sur dix ans, cela fait 7,65 milliards d’euros qui sont en bonne partie jeter dans un trou sans fond.[...]"
      http://lebonsalon.com/sondage-subventions-cinema-francais/
       
      "[...] Cinéma français : 90 % des films ne sont pas rentables[...]
      L'an dernier, le déficit cumulé a atteint 400 millions d'euros. [...]"
      http://www.lefigaro.fr/cinema/2014/01/08/03002-20140108ARTFIG00429-90-des-films-francais-ne-sont-pas-rentables.php
       
      "[...] Nous savons bien qu’en écrivant ces lignes nous nous aliénons par définition tous ceux qui vivent du système ou y participent indirectement par leur complaisance.[...]
      Les films français sont aujourd’hui presque tous produits grâce à un préfinancement à 100% des frais.[...]
      Mutualisation des pertes et privatisation des bénéfices…
      cela rappelle précisément ce que l’on a beaucoup reproché aux banques au plus fort de la crise financière ! [...]
      La déconnexion quasi-totale d’avec le marché favorise des formes nombrilistes d’art, un fonctionnement autarcique et auto-référentiel. [...]
      Les pouvoirs publics, de façon générale, doivent cesser de justifier par « l’exception culturelle »
      ce qui n’est au fond qu’une abdication face à des lobbies défendant leurs rentes. [...]"
      https://www.contrepoints.org/2016/05/13/238706-soutien-public-au-cinema-francais-lanalyse-interdite
       
      La question est de savoir s' il s' agit là de la partie émergée de l'iceberg, car en effet selon toute vraisemblance il y a comme qui dirait un petit groupe de producteurs, mais aussi d' autres intervenants, somme toute un petit groupe de " copains", qui connaissent tellement bien les rouages du système qu' ils savent comment passer au travers et en abuser en toute tranquilité.
      Ou bien s' agit-il en fait d' un " Cinéma Français" artistiquement à bout de souffle qui est formaté et qui ne se réinvente plus; et qui doit son seul salut à l' argent publique.
       
      Voici quelques réactions prises sur des sites comme Allocine ainsi que sur certains forums ( certaines sont hilarantes mais aussi éloquentes) :
      " aujourd'hui on est incapable de faire autre chose que des huis clots minimalistes, des drames sociaux à se tirer une balle tellement c'est ennuyant, des comédies grasses qui coutent tellement cher que ça en devient suspect…. Donc soyons sérieux deux secondes. Ce pays n'a aucune ambition visuelle, aucune ambition pour faire rêver les gens qui vont voir ses films.
      Ce système marche à coup de subventions d'argent public qui leur permettent de dire : "Vous ne voulez pas de ce film ?… Ben vous avez quand même payé pour qu'il se fasse. On ne vous a pas demandé votre avis, mais vous l'aurez quand même." ( Clem L17)
       
      " Ou sont les thriller, en France, quand on fait un film policier, l’enquête n'est pas importante, ce qui compte c'est de montrer un flic alcoolo, dépressif, divorcé et qui pleure dans son apart." ( tueurnain)
       
      " On fait des films de m... mais pas grave on est payé quand même.Ca permet d'avoir uen belle vie. Il suffit de connaître l'astuce.La fameuse exception culturelle est une pompe à fric..Une commissaire europêenne il y a 3 mois à commencé à dire que cela devait s'arrêter en parlant de ce qu'elle considère comme un abus." ( Gaspard D)
       
      " Cinéma français : 90 % des films sont nuls à chier." ( peripheryk)
       
      " Est-ce que vraiment un film mérite plus de subventions que le kebab du coin ?" ( Vrulth)
       
       
       
       
       
    • Bastien  Chilloux
      Par Bastien Chilloux
      Bonjour,
      Je cherche à élargir mon réseau en intégrant des équipes de tournages (cinéma ou audiovisuel) en tant qu'assistant caméra. Je suis situé sur Paris mais également très mobile.
      Vous trouverez mon CV en pièce jointe.
      N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus d'informations !
      Merci d'avance !
      Cordialement.
    • Bastien  Chilloux
      Par Bastien Chilloux
      Bonjour,
      Je cherche à élargir mon réseau en intégrant des équipes de tournages (cinéma ou audiovisuel) en tant qu'assistant caméra. Je suis situé sur Paris mais également très mobile.
      Vous trouverez mon CV en pièce jointe.
      N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus d'informations !
      Merci d'avance !
      Cordialement.

×