Aller au contenu

supprimer la publicité
Roland Taft

Conte le nouveau protocole du régime d'intermittents

Messages recommandés

Roland Taft

Bonjour à tou(te)s,

je suis surpris que dans ce forum personne n'ai pris le temps de se faire le relai de la lutte des intermittents face à la nouvelle convention qui doit gérer notre statut.

Je ne cherche à mettre personne mal à l'aise on a chacun ses raison et on fait face à ses propres décisions avec sa conscience. C'est aussi simple que ça en ce qui me concerne.

C'est pour cela que je saisis mon clavier pour vous informer de la toute prochaine manif.

Comme ça on ne pourra pas dire, "j'étais pas au courant".

Bonne lecture.

A demain peut-être alors... pour le bien de tous.

Roland

CONTRE L’AGRÉMENT DE LA CONVENTION ASSURANCE CHÔMAGE ET LES POLITIQUES D’AUSTÉRITÉ :

JOURNÉE NATIONALE D’ACTION LE 16 JUIN !

Le gouvernement refuse de prendre en compte nos revendications et, pendant la mission confiée à J.P. Gille, s’apprête toujours à agréer la convention d’assurance chômage. La Cgt attaque en justice l’accord du 22 mars, négociée déloyalement, et qui prévoit deux milliards d’économies sur 3 ans sur le dos des chômeurs, travailleurs précaires, intérimaires comme intermittents du spectacle. Une première audience aura lieu le 1er juillet.

Dans le même temps, le gouvernement annonce ce jeudi 2,3 % de baisse du budget de la Culture, ce qui va aboutir à des destructions d’emplois permanents et intermittents. L’austérité est nocive à l’emploi comme aux droits sociaux dans la Cgt Spectacle et la Culture comme ailleurs !

GÉNÉRALISONS LES GRÈVES ! UN PRÉAVIS DE GRÈVE NATIONAL COURT JUSQU’AU 30 JUIN.

A Paris : rassemblement à 14H30 Place du Palais Royal
Une AG unitaire se tiendra à 18H30 sous le péristyle de la Villette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Norbert Seynhaeve

J'estime la position des intermittents non fondée.

Certes le secteur contribue à la création du PIB mais à quel prix !!!

Il est de notoriété que le secteur est largement déficitaire. Si l'on veut véritablement péréniser ce secteur d'activité, il convient que ses acteurs visent, non plus à vivre de subventions, mais à couvrir les dépenses qu'ils engendrent, quitte à répartir les charges ( diminution des hauts salaires et relèvement des bas salaires - sans que ces derniers soient subventionnés ).

Au même titre que toutes les personnes vivant sous le statut d'indépendant.

Mais c'est mon point de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vincent Follézou

@ Pierre

L'auteur de l'article ou du post précédent le tient. Dans l'un des cas il est de notoriété que l'un des deux dit des conneries.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roland Taft

Hé les amis.

Le but de ce topic n'était pas de semer la discorde parmi nous...

Au contraire.

Serrons nous les coudes. Nous avons tous à y gagner. Même si le régime doit évoluer pour continuer à assurer au pus grand nombre une sécurité face à la précarité de l'emploi bien réelle que nous connaissons (enfin un grand nombre en tout cas, ce n'est peut être pas le cas de tous...)

Alors pour ceux qui veulent, peuvent, souhaitent :

RDV à 14H30 à Palais Royal devant le ministère de la culture pour afficher notre détermination dans nos revendications.

A +

Et solidarité !!! nom d'un chien. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jean-Jacques Mrejen

pour ne pas remettre de l'huile sur le feu, je me concentre sur le titre du post qu'il faudrait préciser:

1/la vie des intermittents est un CONTE de fée?

2/ les intermittents, je suis CONTRE?

3/les intermittents, faisons les COMPTES?

:yes:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roland Taft

Hi hi

j'assume la faute puisqu'elle est là...

Par conter je n'ai pas réussi à revenir dessus pour la corriger...

Désolé.

Sinon combien de réponses justes parmi tes propositions JJ ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Max Roy

Moi je les aime bien les "intermittents"...Parce qu'ils sont gentils, ils gueulent au moindre coup de Trafalgar ou de Zéfir...

Ils sont capables de virer tout un tas de spectacles qui puent et font du bruit (en coup de baguette magique?) ...

Et me font me souvenir que je suis un c.. de n'avoir pas su me placer à leur côté, alors que mon modeste statut d'"artisan" (nul n'est indispensable...) ne me permettra jamais en cas de coup dur de bénéficier d'aucune aide ou subvention...AUCUNE!

Allez les Gars battez vous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Je suis allé à la manifestation à Paris par solidarité.

"[...]Le terme « intermittent » ne désigne ni un métier ni un statut. C'est un régime spécifique, créé en 1936, d'abord pour l'industrie du cinema, qui employait un grand nombre de techniciens et de cadres pour des tournages, sans pouvoir leur garantir un emploi pérenne. Il permet une embauche en contrat à durée déterminée « d'usage », qui, contrairement au CDD ordinaire,[...]. Le régime des intermittents s'applique aujourd'hui au secteur du spectacle : audiovisuel, cinéma, musique, spectacle vivant… et concerne les techniciens et ouvriers[...] Toutefois, tous les salariés du secteur ne sont pas intermittents : un tiers d'entre eux (126 858 en 2010, selon Pôle emploi) sont affiliés au régime général, qu'ils soient en CDI ou en CDD.[...]"

" L'un des leviers pour réduire le déficit du régime serait aussi de mieux lutter contre les abus, notamment de la part des sociétés de production audiovisuelle, qui emploient des intermittents pour des postes réguliers, qu'on appelle « permittents »."

Source : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/06/10/si-vous-n-avez-rien-suivi-a-la-crise-des-intermittents_4434935_4355770.html

Le grand souci en fait est qu' il y a des abus, et c' est là où se situe le vrai problème.

Les responsables politiques doivent aussi comprendre qu' un intermittent du spectacle fait souvent les 35 heures en un jour et demi. Il y a aussi un problème d image parce qu' il faut vraiment arrêter les vieux clichés de l' intermittent du spectacle " baba-cool" qui a des dreadlocks et qui se la coule douce en écoutant du Bob Marley tout en fumant de l' herbe.

C' est juste mon point de vue à moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×