Aller au contenu

supprimer la publicité
Roger Canto

Le Super-16

Messages recommandés

Roger Canto

Le Super 16



De nombreuses questions reviennent souvent :

- Quelle différence y a-t-il entre le 16 mm et le super 16 ?
- Où peut-on se procurer de la pellicule super 16 ?
- Quel intérêt a-t-on à filmer en super 16 plutôt qu’en 16 mm, etc…

Une petite mise au point s’impose donc.
Tout d’abord, il faut savoir que la pellicule super 16 est de la 16 mm monoperforé… La même que celle qui est utilisée pour pouvoir coucher une bande son sur un film 16 mm.
D’ailleurs, le film bi-perforé n’est plus fabriqué de nos jours.

Le super 16 est donc tout simplement du 16 mm sur lequel l’espace réservé à la piste sonore est utilisé pour enregistrer une image panoramique de même hauteur que l’image 4/3 du 16 mm.


C’est le réalisateur suédois Rune Ericson qui a imaginé de faire tenir une image de ratio 1/1,66 sur un film 16 mm à perforation unilatérale en utilisant l’espace réservé à la piste sonore. Ceci dans le but d’obtenir un négatif relativement bon marché destiné à être « gonflé » en 35 mm pour l’exploitation.
Par la suite, Haskel Wexler (USA) et Run Ericson améliorèrent le presseur dorsal d’une Eclair 16, en s’inspirant de celui des caméras Mitchell.

D’autres caméras 16 mm furent alors modifiées pour s’adapter au nouveau format :
Les premières tentatives furent faites sur la Bolex 16 et l’Éclair 16 NPR.



S-16_1.thumb.jpg.01c57c2bc5b93a2cb36c382

La Paillard-Bolex 16

S-16_2.thumb.jpg.7a3d5fee5226713e4443051

L'Eclair 16 NPR


La Vinten-Coutant qui apparut en 1972, ne dépassa pas le stade du prototype. Elle permettait l’utilisation du double format (16 mm et super 16).
Cette même année, l’Aäton apparaissait à la Photokina avec une monture à deux positions : 16 et super 16.


Voici quelles sont désormais les normes internationales du format super 16 :


S-16_3.thumb.jpg.76134d4d0d682e482126674



Aujourd’hui, même Arri s’est mis au super 16.


S-16_4.thumb.jpg.a4824443ee292167ca99d0b

La Arriflex SR3


Et tout dernièrement, une petite Arri, concurrente de la Aäton A-Minima.





De nombreuses caméras 16 mm sont transformables en super 16, mais cela revient assez cher parce qu’il faut procéder à des modifications que seul un atelier de mécanique de précision est capable de mener à bien :

- Recentrage de l’objectif, donc réusinage de la tourelle
- Agrandissement de la fenêtre au format super 16
- Évidemment des débiteurs dentés
- Changement du dépoli du viseur avec tracé au format 1/1,66
- Modification du presseur.


Les difficultés dues à la fragilité d’un des bords de l’image qui n’est protégée ni par la zone de réserve du son, ni par une rangée de perforations, sont aujourd’hui résolues.

Le format super 16 qui est en principe destiné à être gonflé en 35 mm doit pouvoir enregistrer des images de très haute définition. Les caméras doivent donc présenter une stabilité absolue (au 1/1000 près).

Jean-Pierre Beauviala a obtenu cela pour ses caméras Aäton super 16 grâce à :

- Un couloir long et rectiligne (pas de couloir V en courbe).

- Un ensemble objectif - plan focal rigide, qui n’est pas tributaire des déformations éventuelles du corps de la caméra.

- Un système de griffes animé par deux cames indépendantes et réglables. La came linéaire assure la descente et la remontée de la pellicule. La seconde came circulaire assure la pénétration dans la perforation, puis la sortie de la griffe.

- Un presseur latéral à ressort côté griffe et une barrette fixe côté opposé.

- Un miroir incliné à 47° (et non pas 45°) et en compensation le dépoli n’est pas horizontal mais légèrement incliné de telle sorte que les rayons parasites sont déviés sur une surface mate et noire annulant les réflexions de retour.


Jean-Pierre Beauviala a même pensé à ceux qui souhaitent utiliser le super 16 inversible, afin de le projeter tel quel avec un projecteur 16 mm double bande modifié. (dans ce cas il est impératif que le son soit sur un support séparé, puisqu’il n’y a plus de place pour une piste sonore sur le super 16).
Il a créé pour cela la caméra A-Minima :


La A-Minima existe aussi existe aussi en modèle iD (images décalées) de façon à éviter que les collures passent au niveau des perforations. Ainsi l’original inversible peut directement être projeté, sans risque de casse au niveau des collures.
Des conférenciers peuvent ainsi disposer de la splendide image panoramique du super 16, au moindre coût.





Toutes les caméras super 16 ne se valent pas… La Krasnogorsk, d’origine russe, n’est pas à la hauteur des Arri ou des Aäton, car de construction beaucoup moins soignée.
Il en est de même pour la petite A-cam SP 16, qui manque vraiment de perfectionnements et dont la construction laisse à désirer.




S-16_5.thumb.jpg.41bf9780a98ceaf64cc9665 


La Krasnogorsk 3


S-16_6.thumb.jpg.1176998b201a50c605f944d

La A-Cam SP 16



En dehors des 16 mm professionnelles (comme les Eclair et les Arri), certaines caméras 16 mm destinées à un usage amateur sont transformables en super 16.
On trouve actuellement sur le marché les trois modèles suivants :


S-16_1.thumb.jpg.01c57c2bc5b93a2cb36c382

La Paillard-Bolex

S-16_7.thumb.jpg.ae5191075676ac514f459bb

La Pathé-Wébo

S-16_8.thumb.jpg.7fc1dd2afc232a45c161216

La Canon Scopic



… à ma connaissance, seule la Paillard H 16 (dont il existe aussi des modèles électroniques) est digne de subir cette modification. D’une part, parce que c’est la seule des trois qui donne une image parfaitement stable parce que son mécanisme est d'une extrême précision et d’autre part parce que les usines Bolex existent toujours et acceptent de se charger de ce travail.


Le Super 16 était essentiellement utilisé en France pour le tournage de la plupart des téléfilms (au USA, ils font appel au 35 mm) et aux réalisations cinématographiques à petit budget (on filme sur de la négative Super 16, "gonflée" ensuite en 35 mm pour l'exploitation en salles).

C’était aussi le format de prédilection de la plupart des documentaristes.

Actuellement, avec la généralisation du numérique, ce format « économique » a perdu beaucoup de son intérêt.




Roger CANTO


(Crédit photo : Pedro Ré, Guy CHANEL, Jean-Pierre BEAUVIALA, Roger CANTO)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthieu Misiraca

Mes premieres Camera 16 que j ai eu il y a 20 ans maintenant

La fameuse Beaulieu R16, avec son mago de 120 m, suite logique quand on a eu respectivement la 4008, 5008 et 6008 de chez Beaulieu

2cb23b587a2f35f3c844c6c728d721c3.thumb.j

Et l'Arri 16 ST un vrai Tank, une ergonomie pas facile

d4813449r.thumb.jpg.26fa2e83111ca66c8717

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Max Roy

ARRGH!

Je n'ai pu tourner à l'époque qu'avec ma pauvre Pathé 16...Je rêvais d Arri et autres et n'ai que collaboré avec une Eclair et B&H prêtée par  FR3  ...Il y a beaucoup plus de trente ans maintenant...Mais que de souvenirs!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arthur-Benoit Lambrecht

La K3 est top, sa solidité est impressionnante!

Seul problème, le close focus du Meteor à 2m...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roger Canto

Arthur-Benoît,

Je n'ai jamais affirmé que la K3 est une mauvaise caméra, j'ai simplement précisé qu'elle n'est pas à la hauteur des Arri ou des Aäton.

Par contre, tout le monde est d'accord pour reconnaître que sa robustesse est à toute épreuve.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arthur-Benoit Lambrecht

Entièrement d'accord, il n'y a aucun doute là-dessus

Est-ce qu'il est possible de faire modifier sa visée lorsque la fenêtre est agrandie pour le S16?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roger Canto

Je n'en suis pas certain ; mais je pense que cela doit être possible puisque certaines K3 ont été transformées.

D'autre part, on pouvait trouver autrefois un Kit de transformation pour le couloir.

Voir ici :

http://www.k3camera.com/k3/krasnogorsk-3-super-16mm.php

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédéric Prevost II

Bonjour,

 

Je souhaite acheter une K3 super 16mm, eh oui, pas les moyens acquérir une aaton ou éclair vus les prix pratiqués, bref : 

Sur ebay il y en a  la pelle.....mais comment éviter l'arnaque à moins de connaitre un Ukrainien en france pour la connection !

Quelqu'un sur ce site a t-il ce type de connection ou une camera de ce type à vendre ! 300 euros maxi .

 

Merci 

 

fredo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis Delrio

Bonjour, je ressors ce "vieux" sujet,

Toujours dans l'idée d'utiliser sur du GH5 ou GH4 des objectifs 16, je n'arrive pas à trouver ma réponse. Y a t-il une différence entre les objectifs utilisés pour le 16 et ceux utilisés pour le SP16? a priori on voit les deux à la vente à des prix différents. et par exemple avec un 12 120 angénieux le vignettage est-il sensé être le même qu'avec le 17 68 (L2)? Merci d'avance à ceux qui pourront m'aider.

Bonne journée à vous

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×