Aller au contenu

supprimer la publicité
Steeve François

Les variations goldberg par alexandre Tharaud

Messages recommandés

Steeve François

Bonjour,

pour ceux qui aiment Les Variations Goldberg de Bach, demain sur Arte sera diffusé un film tourné en Studio avec le pianiste Alexandre Tharaud.

C'est un très beau projet, au montage très singulier, sur lequel j'étais caméraman et je me ferais un plaisir de vous parler du dispositif de tournage si vous en êtes interessés.

Si vous en avez l'opportunité, n'hésitez pas à regarder ce film sur un grand écran et une bonne sono, ça vaut le coup les images et le son sont particulièrement réussies.

http://www.arte.tv/guide/fr/060793-000/les-variations-goldberg-par-alexandre-tharaud  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis Frenkel

J'adore les cadres originaux, la lumière, et le montage donne à l'interprétation toute sa dynamique !

J'aime le lien entre la main et le clavier, et utilisation des marteaux, les ombres portées...etc.

J'adore les Variations Goldberg ! Mais je préfère l'interprétation de Gould, pleine d'emphase, de lyrisme, de "manière", de folie aussi...

Dans ce film c'est la virtuosité qui est mise en avant. Normal, c'est visuel. C'est très bien tourné, belle mise en lumière, et très bien monté, un pur bonheur. Je suis preneur d'infos sur ce tournage !!!

merci de ce partage.

Fran6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lionel Isy-Schwart

L'image est belle, par contre je trouve le montage de l'extrait ennuyeux et répétitif. Sur 2 minutes, il n'y a quasiment que des gros plans  à part l'ombre du pianiste qui revient 4 fois en large et 2 fois un plan moyen en plongée sur les mains et le clavier.

Personnellement, j'aurais aimé voir les yeux, le visage du pianiste, j'imagine qu'il vit sa musique ?... J'aurais aimé voir un gros plan des pieds sur les pédales (mais je ne suis pas un spécialiste et peut-être ne les utilise t'il pas...),  j'aurais aimé un plan large en plongée où l'on voit l'artiste et son piano qui, j'imagine, doit être magnifique, et puis j'aurais aussi  aimé voir des mouvements de caméra du style slider. Enfin je trouve qu'il y a certains champs/contre champs en gros plan sur les mains qui sont assez déstabilisants pour la compréhension du jeu par un non spécialiste de musique classique.

 

 

Modifié par Lionel Isy-Schwart

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Patrick Mateo

J ai beaucoup aimé l originalité des plans et de la mise en scène de ce projet.  il y a plein de questions que je me suis posé sur le tournage auquelle je n ai pas de réponse.  Belles images je ne parle pas du son qui sur ma télé n a pas donné le meilleur.

Bravo encore sur ce projet novateur qui m a donné pleins d idées sur des tournages futurs.  comme Francis je suis preneur d infos sur le tournage ( matériel,mise en place, etc etc ....)

merci encore 

 

Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François

le tournage était très "découpé", on reprenait les variations selon des axes caméras définis au préalable.

On a fait ça sur trois jours, il manquait au moins une journée pour ne pas "courir"

Tourné en 1920, avec 2 F5 en slog 3 avec fujinon 19/90 et 14/35, un Sony A7s en slog 2 avec shogun déporté ou pas selon les besoins, une Gopro (c pas super adapté, ça chauffe vite et se coupe) pour les plans inaccessibles dans le piano. 

Le dir phot Madjid Hakimi avait envoyé des ruby 7 qu'il avait déjà utilisé sur "one shot not", c'est un peu sa signature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Olivier Garouste
      Par Olivier Garouste
      Bonjour, 
      Quand je tourne avec la caméra Sony FS-5,
      en mode AVC, X-AVC ou AVC-HD, la caméra génère des noms de fichiers qui redeviennent identiques à chaque changement ou réinitialisation de carte SD. 
       
      Du coup, on se retrouve avec une multitude de fichiers qui ont le même nom, 
      puisqu’à chaque fois, la caméra commence à nommer le premier fichier par clip001 et ainsi de suite, 
      jusqu'à changement de carte. 
       
      Cette nomination est vraiment problématique en montage, et pour ranger les fichiers dans un même dossier
      on est obligé de faire des sous-dossier, et on ne peut pas déplacer les fichiers au risque de ne pas les reconnaitre !
       
      Je ne sais pas ce qu’il y a à faire, je ne sais pas si il y a un générateur de noms de fichier aléatoire (comme sur un appareil photo )
      car changer les noms de fichier manuellement sur l’ordinateur me semble infiniment long et surtout très risqué pour une reconnection fichier mxf et mxl.
       
      Je ne sais pas si vous partager ce même problème et d'ailleurs si c'est pour vous un problème !
       
      Merci de votre attention
    • Olivier Garouste
      Par Olivier Garouste
      Bonjour, 
      Quand je tourne avec la caméra Sony FS-5,
      en mode AVC, X-AVC ou AVC-HD, la caméra génère des noms de fichiers qui redeviennent identiques à chaque changement ou réinitialisation de carte SD. 
       
      Du coup, on se retrouve avec une multitude de fichiers qui ont le même nom, 
      puisqu’à chaque fois, la caméra commence à nommer le premier fichier par clip01 et ainsi de suite, 
      jusqu'à changement de carte. 
       
      Cette nomination est vraiment problématique en montage, et pour ranger les fichiers dans un même dossier
      on est obligé de faire des sous-dossier, et on ne peut pas déplacer les fichiers au risque de ne pas les reconnaitre !
       
      Je ne sais pas ce qu’il y a à faire, je ne sais pas si il y a un générateur de noms de fichier aléatoire (comme sur un appareil photo )
      car changer les noms de fichier manuellement sur l’ordinateur me semble infiniment long et surtout très risqué pour une reconnection fichier mxf et mxl.
       
      Je ne sais pas si vous partager ce même problème et d'ailleurs si c'est pour vous un problème !
       
      Merci de votre attention
    • Quentin Bourdin
      Par Quentin Bourdin
      Bonjour à tous,
      Je suis étudiant à Louis Lumière et je tenais à vous informer sur les conditions de projection des images que nous pouvons produire dans certaines salles parisiennes et d'Ile-de-France.
      La photo ci-jointe a été prise aujourd'hui dans la Salle 12 de l'UGC La Défense. Cela fait 3 mois que je leur ai signalé le problème et qu'ils continuent de diffuser des films avec un projecteur défaillant (oui le problème est dû au projecteur pas à l'écran) et que le problème empire de jour en jour. Je suis donc attristé pour Yves Angelo, Christophe Beaucarne et Philippe Guilbert ainsi que leurs étalonneurs respectifs dont les films sont dénaturés par cette piètre projection et continuent de l'être.
      Je leur ai reporté 3 fois le problème, la première fois ils m'ont dit qu'ils allaient tout mettre en oeuvre pour le réparer, la seconde fois un mois plus tard en me rétorquant qu'étant un spécialiste de l'image je ne voyais pas comme tout le monde et qu'ils n'allaient pas changer leur projecteur juste pour moi. La troisième fois aujourd'hui, me disant qu'ils étaient conscients du problème, qu'ils savaient que leur projecteur était défaillant, qu'ils attendaient la pièce mais qu'ils continuaient à projeter des films dans cette salle.
      Plus largement par rapport au traitement des images qu'ils donnent à voir j'ai fait de nombreuses mesures dans d'autres salles, qui ne sont pas du tout aux normes dans les salles UGC dès que l'écran n'est pas métallisé (pour info les écrans métallisés argentés seront illégal à partir du 3 Mai 2017 - le CNC ayant laissé un délai de 5 ans pour que les cinémas changent leurs écrans). Pour rappel la norme est de 48 cd/m² et la tolérance est entre 38 et 58 cd/m², mes mesures ont été faites au moyen d'un spotmètre vérifié sur une source étalon  :
      UGC Ciné Cité La Défense :
      - Salle 03 : 12 cd/m² (20/10/2016) (22/01/2017)
      - Salle 06 : 32 cd/m² (18/01/2017)  -> écran métalisé
      - Salle 07 : 14 cd/m² (13/11/2016), 18 cd/m² (18/12/2016)
      - Salle 08 : 17 cd/m² (31/10/2016), (11/11/2016) et (09/01/2017)
        Lampe qui flicke
      - Salle 09 : 36 cd/m² (31/10/2016) 48 cd/m² (18/12/2016) -> écran métalisé
      - Salle 10 : 18 cd/m² (31/10/2016)
      - Salle 12 : 20 cd/m² (28/10/2016) (22/01/2017)
        Partie gauche de l'écran Jaune dans les hautes lumières (et de pire en pire).
      - Salle 13 : 54 cd/m² -> écran métalisé. (09/01/2017)
        Projection trop piquée en Scope (Mauvaise Confo Cadre)
      - Salle 14 : 16 cd/m² (06/11/2016)
      - Salle 16 : 51 cd/m² (29/12/2016) -> écran métalisé
      UGC Ciné Cité Les Halles :
      - Salle 01 : 40 cd/m² (01/11/2016) -> écran métalisé
      - Salle 35 : 24 cd/m² (07/11/2016)
      UGC George V :
      - Salle 08 : Frange Verte dans les blancs (01/10/2016)
      Cinéma des Cinéastes :
      - Salle 03 : 33 cd/m² (03/01/2017)
      Forum des Images :
      - Salle 300 : 36 cd/m² (05/01/2017)
      Cinémathèque :
      - Salle Langlois : 47 cd/m² (04/11/2016)
      Le Grand Action :
      Salle 1 : 44 cd/m² (06/11/2017)
      Cinémas Indépendants Parisiens :
      Max Linder : 47 cd/m² (01/12/2016)
      l'Etoile St Germain : 50 cd/m² (06/12/2016)
      J'ai contacté le service client UGC plusieurs fois qui m'ont dit avoir fait un audit technique, et me promettent de régler tous les problèmes d'ici fin Janvier 2017 (à voir...). Ils refusent tous remboursements de projections qui ne sont pas dans les normes de luminosité ou de me laisser discuter avec leur directeur technique. De plus ils refusent d'admettre que leurs salles ne respectent pas les normes ISO, AFNOR, CNC et CST.
      J'ai contacté la personne en charge du contrôle des salles au CNC qui m'a dis qu'ils ne contrôlaient que 10 salles par an et se concentraient désormais plus que sur les salles Paris intra-muros.
      J'ai contacté la personne en charge du contrôle des salles à la CST. Je n'ai pas eu de réponses, mais dans tous les cas le marché du contrôle des salles est laissé à des sociétés privées.
      De mon côté j'ai fait tout ce qui était dans ma mesure pour essayer de modifier les choses avec au final très peu de réussites puisque les problèmes persistent et me heurte en tant qu'étudiant à ne pas pouvoir m'adresser aux personnes compétentes. Je me tourne désormais vers vous amis techniciens pour faire pression à votre échelle, sur les mauvaises conditions de projection qui subsistent dans nos salles pour que les problèmes soient réglés et que les mentalités changent. 
      Je vous invite également à prendre vos spotmètres, et à vous aussi faire des mesures dans les salles sur les blancs max et peut-être que les choses évolueront...
      Pour finir je citerai Philippe Brelot :  "Je sais chacun convaincu par cette idée simple : si tant de techniciens et d’artistes consacrent autant d’énergie à améliorer la qualité de leur photographie, de leur lumière, de leurs décors... Si tant de personnes mettent tant de soin à rechercher la perfection dans l'image, il faut que ces efforts soient visibles et même sublimés sur l’écran, de la plus belle manière ..."
      Merci de m'avoir lu

    • Marie José Collet
      Par Marie José Collet
      Bonjour à toutes et tous.
      Je vous souhaite une bonne année 2017, que la santé puisse vous porter dans vos projets personnels et professionnels . Je reviens dans le secteur mais j'ai un peu décroché sur la technologie des leds. Je suis allée au SATIS et j'étais ravie de voir la nouvelle génération des SL1 , supprimant les soucis d'utilisation .
      Marc galerne présentait aussi la gamme CINEO, les carpetlight CL21, le litemat + plus. Qu'en pensez vous ?
      Avez vous utilisé les MATRIX BALL ? des springs ball bi color de 10, 19 et 30 " en kit, avec dimmer .
      La majorité des utilisateurs utilisent les sky panel de Arri . Ce sont quand même des appareils lourds ? quels sont ses avantages ?
      un appareil astucieux en led aussi le boa , gamme de lumière led souple, aimantée . Les utilisez vous ?
      Cela fait beaucoup de produits leds, sont ils tous sur le marché ? Et encore , je n'ai pas cité les leds distribués par Cartoni .
      Merci d'avance sur le retour de vos expériences.
       
      Marie Joe Collet
      ex prestataire lumières
       
    • Michel Talaïa
      Par Michel Talaïa
      Bonjour à tous,
      J'aimerais avoir vos avis sur les minettes (les mini-projecteurs, je précise!). Je dois tourner une vidéo en condition réelle dans un bar où la luminosité sera très faible. Il ne sera pas envisageable d'utiliser des projecteurs classiques.
      Quelle est votre expérience avec les minettes? Comment s'utilisent-elles afin d'avoir un rendu naturel sans risquer d'avoir l'impression qu'on braque une lampe de poche sur le visage des gens? Tous les conseils et retours d'expérience sont les bienvenus!
      J'ai trouver cette minette Aputure à un prix très abordable: https://aputure.fr/amaran-al-h198c.html Qu'en pensez-vous? J'ai déjà vaguement entendu parler de cette marque qui a semble-t-il une bonne réputation. Pour ce qui est des LED, les bicolores sont plus pratiques mais cela joue-t-il sur la durée de vie du panneau?
      Merci!
×