Aller au contenu

supprimer la publicité
Michel Talaïa

Les minettes

Messages recommandés

Michel Talaïa

Bonjour à tous,

J'aimerais avoir vos avis sur les minettes (les mini-projecteurs, je précise!). Je dois tourner une vidéo en condition réelle dans un bar où la luminosité sera très faible. Il ne sera pas envisageable d'utiliser des projecteurs classiques.

Quelle est votre expérience avec les minettes? Comment s'utilisent-elles afin d'avoir un rendu naturel sans risquer d'avoir l'impression qu'on braque une lampe de poche sur le visage des gens? Tous les conseils et retours d'expérience sont les bienvenus!

J'ai trouver cette minette Aputure à un prix très abordable: https://aputure.fr/amaran-al-h198c.html Qu'en pensez-vous? J'ai déjà vaguement entendu parler de cette marque qui a semble-t-il une bonne réputation. Pour ce qui est des LED, les bicolores sont plus pratiques mais cela joue-t-il sur la durée de vie du panneau?

Merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François
il y a une heure, Michel Talaïa a dit :

J'ai trouver cette minette Aputure à un prix très abordable: https://aputure.fr/amaran-al-h198c.html

chez aputure je viens d'acheter cette minette qui est encore moins chère, hyper légère et très pêchue; tu lui ajoutes une mini gélate et elle est dimmable par paliers.

https://aputure.fr/aputure-amaran-al-m9.html?SID=dd7368ldrkg479jb1clb89rs42

Si tu peux quand même envisager de poser des petits propos je te recommande des dédolight DLH4 en 100W ou 150W qui se planquent sans problème ( tu peux les fixer sur un bras magique ou même sur un clamp et un long spigo); si tu les met à distance avec de la dif tu ne sens pas du tout les sources et c'est dimmable bien sur.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François

En tous cas si tu veux garder le côté naturel de ton contexte soit tu filmes en prenant de la distance soit tu balances ta minette à un faible niveau et très diffusé sinon tu as vite un côté " news " qui s'installe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lionel Isy-Schwart

Tu vas utiliser quoi comme caméra ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

Merci pour les retours!

La A-lite a le grand avantage d'être compacte et légère mais je la trouve un peu chère pour l'utilisation que je vais en faire et la batterie intégrée limitée à deux heures peut être gênant.

Steeve: Comment s'alimente la Amaran AL-M9 ?

Lionel: Je vais utiliser une C300 Mark 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François
Il y a 4 heures, Michel Talaïa a dit :

Steeve: Comment s'alimente la Amaran AL-M9 ?

en usb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François

enfin je veux dire qu'elle se recharge en usb, sinon elle est autonome

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

Merci Steeve! Tu sais à peu près combien de temps la batterie interne tient en continu? Le filtre orange est-il aussi efficace qu'une LED dont la température de couleur est modulable? Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François

c'est récent et du coup j'ai pas testé la durée mais je crois que c'est 1 h 15 plein pot et franchement dans un environnement relativement sombre je l'ai mise à un pallier très faible.

Il y a 3 heures, Michel Talaïa a dit :

Le filtre orange est-il aussi efficace qu'une LED dont la température de couleur est modulable? Merci.

c'est un peu trop générale comme question ( ça dépend à quelle bi-color tu compares et là les résultats sont très variables )

En tous les cas pour le prix, l'encombrement ridicule, le poids plume et la puissance épatante je ne connais pas mieux; c'est plutôt clean et rien ne t'empêche de changer la gélate et mettre celle qui te semble conforme à ce que tu cherches comme rendu.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lionel Isy-Schwart

Dans l'absolu, il vaut mieux avoir une température de couleur modulable, plutôt q'un choix entre de la lumière du jour ou de l'artificiel. cela permet de mieux se calquer sur l'éclairage naturel du lieu.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Régis Prosper

ta plage de TC est aussi importante: mieux vaut choisir une minette avec un spectre colorimétrique large.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

Merci à tous pour vos réponses et vos conseils!

J'ai finalement décidé d'opter pour l'Amaran M9 d'une part pour son prix très faible et d'autre part pour sa compacité. La A-lite de Aladdin semble meilleure à tous les points de vue mais coute dix fois plus chère. Comme mon utilisation va être très occasionnelle je préfère ne pas trop investir immédiatement. Si je trouve la minette particulièrement utile dans diverses situations je pense que j'investirais dans une A-lite mais pour le moment la M9 me semble tout indiquée pour me familiariser avec l'utilisation de cet outil que je ne connais pas.

Merci encore et bonne fête !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

Voilà la vidéo que j'ai réalisée avec la Amaran M9,

C300 Mark 2, Canon 24-70 L II à 2.8, 1080p 10 bits 422 160 mb/s, C-LOG 2, 1600 ISOs,

La minette a parfaitement remplie son rôle et a considérablement aidé à débouché les images.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis Frenkel
Il y a 3 heures, Michel Talaïa a dit :

Voilà la vidéo que j'ai réalisée avec la Amaran M9,

C300 Mark 2, Canon 24-70 L II à 2.8, 1080p 10 bits 422 160 mb/s, C-LOG 2, 1600 ISOs,

Michel, je vais tourner les pilotes d'une série de 3x3 minutes d'un programme court (genre humour) et je me demande si la C300 ne serait pas l'outil adapté. Il y a autant d'intérieur que d'extérieur..

En effet la RED ne me semble pas adaptée au genre (TV) ni en terme de rendu ni en souplesse de tournage.

Je pense à la Sony Fs7 ou la Canon C300.

Si je choisis cette came pour le pilote, elle devra être utilisée sur la suite (40 épisodes).

Qu'en penses-tu ?

Si d'autres ont un avis, je suis preneur également.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François
Il y a 11 heures, Francis Frenkel a dit :

Je pense à la Sony Fs7 ou la Canon C300.

je ne connais pas la Canon mark2 mais j'étais vraiment pas fan du rendu de la C300 et le simple fait d'avoir conservé l'ergonomie désastreuse de sa soeurette ne plaide pas en sa faveur.

Mais je crois que tu tournes depuis longtemps avec des dsrl canon donc tu dois avoir des optiques canon à dispo, non ?

Pour ma part, qui ne doit pas être très objectif, je possède une Fs7 équipée avec notamment une petite série zeiss Loxia qui me donne vraiment satisfaction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vincent Follézou

Francis tu peut essayer la petite soeur de la FS7, la FS5. Elle possède un filtre neutre électronique qui convient parfaitement au situation de tournage extérieur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

Salut Francis,

La C300 Mark 2 est une très bonne caméra qui s'utilise de façon très intuitive. Pour améliorer l'ergonomie il suffit de mettre le bloc écran directement sur la caméra sans la poignée, ce que je fait le plus souvent, et la caméra devient tout de suite plus compacte et équilibrée. La poignée caméra à droite étant très robuste, je m'en accommode très bien sans ressentir le besoin d'avoir la poignée du dessus dans la plupart des cas.

L'assistance à la mise au point et l'autofocus surclassent tout ce que j'ai pu voir jusqu'à présent. La vidéo au dessus a été tournée à 95% avec l'autofocus et même en basse lumière il y a très peu de pompage même s'il n'est pas totalement absent.

Les image sont très faciles à étalonnées et la caméra encaisse très bien le mélange de température de couleur. Je met un lien vers une autre vidéo que j'ai faite où il y a constamment un mélange de lumière du jour et de lumière tungstène:

Pour les défauts voilà ce que je peux en dire:

- Les câbles qui relient la caméra et le bloc écran ne sont parfois pas très pratique au niveau ergonomique, par exemple pour optimiser le réglage d'un gimbal.

- La poignée de droite ne se tourne pas d'une façon intuitive comme sur la FS5: il faut dévisser et revisser à chaque fois qu'on veut la bouger ce qui n'est pas pratique du tout.

- L'absence de 4K 50/60p est rédhibitoire pour certains projets, c'est vraiment incompréhensible de la part de Canon quand on voit ce que propose le GH5.

C'est vrai que le filtre neutre électronique de la FS5 et de la FS7 II est très bon surtout dans sa version automatique lorsqu'on passe d'un intérieur à un extérieur, mais en dehors de cette situation les simples NDs de la C300 suffisent largement.

Voilà! Si tu as d'autres questions n'hésite pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis Frenkel

C'est dingue comme on reconnait parfaitement la signature d'image Canon !

Merci pour ces renseignement intéressants.

J'ai vraiment aimé tourner avec la Fs7, mais j'ai eu un mal de chien à trouver mes petits dans le labyrinthe des menus, alors que les boutons sur l'extérieur de la coque, sont plutôt bien disposés.

La texture de l'image de la Sony Fs7 me semble plus "douce" que celle de la C300, mais la signature Sony est tout aussi présente. J'écris cela tout en me disant que c'est d'une subjectivité pas possible...

Je me demande si je prends le problème par le bon bout....Je vais plutôt me concentrer sur la direction artistique du projet avant la came, au cahier des charges visuel avant la came....puis trouver la came qui s'adaptera le mieux à se cahier des charges. Car sinon je devenir fou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François
il y a 20 minutes, Francis Frenkel a dit :

J'écris cela tout en me disant que c'est d'une subjectivité pas possible...

 

d'autant plus que si tu tournes en Log "le rendu en question des caméras ne veux plus dire grand chose.

Il existe par exemple une LUT pour matcher "autant que possible " une fs7 et une Varicam.

il y a 41 minutes, Francis Frenkel a dit :

J'ai vraiment aimé tourner avec la Fs7, mais j'ai eu un mal de chien à trouver mes petits dans le labyrinthe des menus, alors que les boutons sur l'extérieur de la coque, sont plutôt bien disposés.

si jamais tu tournais avec à l'avenir n'hésite pas à me solliciter et tu trouveras à décharger en pdf les menus sur le lien ci-dessous

http://www.keyframe.tv/wp/2015/editable-setup-menu-for-sony-pxw-fs7/

Ce qui est vraiment à apprivoiser dans les menus c'est surtout si tu tournes en CINE EI (en log), tu as quelques réglages à contrôler mais rien d'insurmontable pour quelqu'un comme toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François
Il y a 8 heures, Michel Talaïa a dit :

L'assistance à la mise au point et l'autofocus surclassent tout ce que j'ai pu voir jusqu'à présent. La vidéo au dessus a été tournée à 95% avec l'autofocus et même en basse lumière il y a très peu de pompage même s'il n'est pas totalement absent.

 

Salut Michel,

la caméra à certainement beaucoup de qualités mais je dois dire que je suis vraiment contre l'idée de travailler en autofocus (même si à l'évidence il est très performant).

Pour moi c'est la fin du regard d'un chef op, choisir sa profondeur de champ, faire le point c'est choisir son sujet.

Et avec ce genre de progrès on va tous pointer (ce qu'on fait déjà tous les mois;))

Je discutais hier avec un pote qui gère aux manettes et à la vision à lui tous seul sur certains plateaux 16 caméras automatiques.

Sur le 20h de TF1 je crois qu'il viennent récemment de supprimer le poste de cadreur face caméra (ce qui explique le côté coincé du C...... de certains présentateurs tv, par exemple).

Alors vraiment ce genre de "progrès technologique" pour moi c'est un désastre.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michel Talaïa

Salut Steeve,

Je suis d'accord avec ce que tu viens de dire mais dans certaines situations comme dans la vidéo du bar où tu es très serré au milieu des gens et où toutes les images doivent être prises sur le vif c'est quand même bien pratique.

De plus l'autofocus sur la C300 II peut être dirigé manuellement via le joystick situé sur la poignée, c'est à dire qu'on peux changer le rectangle d'autofocus de place pendant qu'on tourne et ainsi choisir de façon précise l'endroit où on veux faire le point sans avoir à toucher à la bague d'objectif ce qui peut aussi être utile dans les endroits confinés ou quand on tient la caméra à la main. Sur le 1D X mark 2 ça se fait sur l'écran tactile ce qui est encore plus pratique.

C'est également utile pour les plans tournés en gimbal.

Bien évidemment tout cela est valable si on tourne seul et l'autofocus perd un peu de son utilité lorsqu'on a une équipe. Par contre l'outil d'assistance à la mise au point reste tout à fait valable dans toutes les situations vu que ce n'est pas une fonction automatique et qu'elle est très efficace. Ce qui est bien malheureux c'est les gens qui restent en autofocus systématiquement mais au final je pense que ça doit finir par se voir et la qualité des vidéos doit en pâtir.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steeve François
il y a 3 minutes, Michel Talaïa a dit :

De plus l'autofocus sur la C300 II peut être dirigé manuellement via le joystick situé sur la poignée, c'est à dire qu'on peux changer le rectangle d'autofocus de place pendant qu'on tourne et ainsi choisir de façon précise l'endroit où on veux faire le point sans avoir à toucher à la bague d'objectif ce qui peut aussi être utile dans les endroits confinés ou quand on tient la caméra à la main. Sur le 1D X mark 2 ça se fait sur l'écran tactile ce qui est encore plus pratique.

ah bon dans ces conditions je range mon vieux schnock de service :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Quentin Bourdin
      Par Quentin Bourdin
      Bonjour à tous,
      Je suis étudiant à Louis Lumière et je tenais à vous informer sur les conditions de projection des images que nous pouvons produire dans certaines salles parisiennes et d'Ile-de-France.
      La photo ci-jointe a été prise aujourd'hui dans la Salle 12 de l'UGC La Défense. Cela fait 3 mois que je leur ai signalé le problème et qu'ils continuent de diffuser des films avec un projecteur défaillant (oui le problème est dû au projecteur pas à l'écran) et que le problème empire de jour en jour. Je suis donc attristé pour Yves Angelo, Christophe Beaucarne et Philippe Guilbert ainsi que leurs étalonneurs respectifs dont les films sont dénaturés par cette piètre projection et continuent de l'être.
      Je leur ai reporté 3 fois le problème, la première fois ils m'ont dit qu'ils allaient tout mettre en oeuvre pour le réparer, la seconde fois un mois plus tard en me rétorquant qu'étant un spécialiste de l'image je ne voyais pas comme tout le monde et qu'ils n'allaient pas changer leur projecteur juste pour moi. La troisième fois aujourd'hui, me disant qu'ils étaient conscients du problème, qu'ils savaient que leur projecteur était défaillant, qu'ils attendaient la pièce mais qu'ils continuaient à projeter des films dans cette salle.
      Plus largement par rapport au traitement des images qu'ils donnent à voir j'ai fait de nombreuses mesures dans d'autres salles, qui ne sont pas du tout aux normes dans les salles UGC dès que l'écran n'est pas métallisé (pour info les écrans métallisés argentés seront illégal à partir du 3 Mai 2017 - le CNC ayant laissé un délai de 5 ans pour que les cinémas changent leurs écrans). Pour rappel la norme est de 48 cd/m² et la tolérance est entre 38 et 58 cd/m², mes mesures ont été faites au moyen d'un spotmètre vérifié sur une source étalon  :
      UGC Ciné Cité La Défense :
      - Salle 03 : 12 cd/m² (20/10/2016) (22/01/2017)
      - Salle 06 : 32 cd/m² (18/01/2017)  -> écran métalisé
      - Salle 07 : 14 cd/m² (13/11/2016), 18 cd/m² (18/12/2016)
      - Salle 08 : 17 cd/m² (31/10/2016), (11/11/2016) et (09/01/2017)
        Lampe qui flicke
      - Salle 09 : 36 cd/m² (31/10/2016) 48 cd/m² (18/12/2016) -> écran métalisé
      - Salle 10 : 18 cd/m² (31/10/2016)
      - Salle 12 : 20 cd/m² (28/10/2016) (22/01/2017)
        Partie gauche de l'écran Jaune dans les hautes lumières (et de pire en pire).
      - Salle 13 : 54 cd/m² -> écran métalisé. (09/01/2017)
        Projection trop piquée en Scope (Mauvaise Confo Cadre)
      - Salle 14 : 16 cd/m² (06/11/2016)
      - Salle 16 : 51 cd/m² (29/12/2016) -> écran métalisé
      UGC Ciné Cité Les Halles :
      - Salle 01 : 40 cd/m² (01/11/2016) -> écran métalisé
      - Salle 35 : 24 cd/m² (07/11/2016)
      UGC George V :
      - Salle 08 : Frange Verte dans les blancs (01/10/2016)
      Cinéma des Cinéastes :
      - Salle 03 : 33 cd/m² (03/01/2017)
      Forum des Images :
      - Salle 300 : 36 cd/m² (05/01/2017)
      Cinémathèque :
      - Salle Langlois : 47 cd/m² (04/11/2016)
      Le Grand Action :
      Salle 1 : 44 cd/m² (06/11/2017)
      Cinémas Indépendants Parisiens :
      Max Linder : 47 cd/m² (01/12/2016)
      l'Etoile St Germain : 50 cd/m² (06/12/2016)
      J'ai contacté le service client UGC plusieurs fois qui m'ont dit avoir fait un audit technique, et me promettent de régler tous les problèmes d'ici fin Janvier 2017 (à voir...). Ils refusent tous remboursements de projections qui ne sont pas dans les normes de luminosité ou de me laisser discuter avec leur directeur technique. De plus ils refusent d'admettre que leurs salles ne respectent pas les normes ISO, AFNOR, CNC et CST.
      J'ai contacté la personne en charge du contrôle des salles au CNC qui m'a dis qu'ils ne contrôlaient que 10 salles par an et se concentraient désormais plus que sur les salles Paris intra-muros.
      J'ai contacté la personne en charge du contrôle des salles à la CST. Je n'ai pas eu de réponses, mais dans tous les cas le marché du contrôle des salles est laissé à des sociétés privées.
      De mon côté j'ai fait tout ce qui était dans ma mesure pour essayer de modifier les choses avec au final très peu de réussites puisque les problèmes persistent et me heurte en tant qu'étudiant à ne pas pouvoir m'adresser aux personnes compétentes. Je me tourne désormais vers vous amis techniciens pour faire pression à votre échelle, sur les mauvaises conditions de projection qui subsistent dans nos salles pour que les problèmes soient réglés et que les mentalités changent. 
      Je vous invite également à prendre vos spotmètres, et à vous aussi faire des mesures dans les salles sur les blancs max et peut-être que les choses évolueront...
      Pour finir je citerai Philippe Brelot :  "Je sais chacun convaincu par cette idée simple : si tant de techniciens et d’artistes consacrent autant d’énergie à améliorer la qualité de leur photographie, de leur lumière, de leurs décors... Si tant de personnes mettent tant de soin à rechercher la perfection dans l'image, il faut que ces efforts soient visibles et même sublimés sur l’écran, de la plus belle manière ..."
      Merci de m'avoir lu

    • Marie José Collet
      Par Marie José Collet
      Bonjour à toutes et tous.
      Je vous souhaite une bonne année 2017, que la santé puisse vous porter dans vos projets personnels et professionnels . Je reviens dans le secteur mais j'ai un peu décroché sur la technologie des leds. Je suis allée au SATIS et j'étais ravie de voir la nouvelle génération des SL1 , supprimant les soucis d'utilisation .
      Marc galerne présentait aussi la gamme CINEO, les carpetlight CL21, le litemat + plus. Qu'en pensez vous ?
      Avez vous utilisé les MATRIX BALL ? des springs ball bi color de 10, 19 et 30 " en kit, avec dimmer .
      La majorité des utilisateurs utilisent les sky panel de Arri . Ce sont quand même des appareils lourds ? quels sont ses avantages ?
      un appareil astucieux en led aussi le boa , gamme de lumière led souple, aimantée . Les utilisez vous ?
      Cela fait beaucoup de produits leds, sont ils tous sur le marché ? Et encore , je n'ai pas cité les leds distribués par Cartoni .
      Merci d'avance sur le retour de vos expériences.
       
      Marie Joe Collet
      ex prestataire lumières
       
    • Steeve François
      Par Steeve François
      Vu sur focus-numérique un harnais destiné aux femmes OPV
      http://www.focus-numerique.com/easyrig-cinema-flex-enfin-harnais-operatrices-news-10314.html
       
    • Rodolph Seraphine
      Par Rodolph Seraphine
      Ces optiques hybrides dont nous avions pu voir un aperçu au précédent micro-salon sont enfin disponibles à la location chez Vantage.
      Pour les configurations légères en Ronin ou Movi et anamorphique où il était quasi impossible d'équilibrer autre chose que des Kowas ou des Cineovision, ces nouveaux cailloux apportent une bien séduisante alternative. Hâte de pouvoir les tester sur le terrain!
      https://www.vantagefilm.com/en/news/minihawks-ready-10629
       


    • Régis Prosper
      Par Régis Prosper
      TSF et Ciné Lumières de Paris organisent, le samedi 19 mars 2016, une Master Class dont le sujet abordé sera "Comment utiliser un spectromètre en tournage ?", un état des lieux des spectrophotomètres disponibles sur le marché (Sekonic, UPRTek, Minolta). Elle sera animée par Françoisn Roger (Ciné Lumières de Paris), Benoît Gueudet (directeur de la photo) et Danys Bruyère (TSF). Contacté afin d’en savoir plus, Benoît Gueudet précise qu’après un très bref rappel de colorimétrie, il expliquera les termes utilisés dans ces appareils (CCT, Du’v’, IRC, CQS, TLCI, λd, λp), ce que l’on peut en attendre et dans quelles mesures certaines données sont utiles. En effet, les attentes sont différentes pour un chef électricien, un directeur de la photo ou même pour la CST lorsqu’il s’agit d’étudier les luminaires du marché. Certaines données peuvent sembler superflues pour les uns et utiles pour les autres.
      Il comparera aussi les spectrophotomètres entre eux, non pas sur la qualité des mesures – point sur lequel les appareils se valent – mais sur l’ergonomie proposée.
      L’étude durera environ deux heures, soit une demi-heure de rappel théorique, une heure de présentation des appareils et une demi-heure de manipulation.
      19 mars 2016 de 9h30 à 12h
      Cercle Rouge - TSF
      9, rue des Fillettes - La Plaine Saint-Denis
       Inscription indispensable à l’adresse f.roger@tsf.fr, avant le 16 mars 2016, dans la limite des places disponibles.
×