Bienvenue sur Camera-Forum.fr

Bienvenue sur Camera-Forum.fr, comme la plupart des communautés en ligne, vous devez vous enregistrer pour poster dans notre communauté, mais ne vous inquiétez pas c'est un processus simple et gratuit qui nécessite un minimum d'informations. Profitez-en tout de suite, Inscrivez-vous ou Identifiez-vous.

  • Démarrer de nouveaux sujets et répondre à d'autres
  • Abonnez-vous aux sujets et forums pour obtenir les mises à jour automatiques
  • Télécharger des documents en ligne.
  • Obtenez votre propre profil et élargir votre carnet d'adresse !
  • Partager votre expérience ici

supprimer la publicité

Max Roy

+ Contributeur
  • Compteur de contenus

    581
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    49

Max Roy last won the day on 18 juillet

Max Roy had the most liked content!

Réputation sur la communauté

117 Remerciement(s)

3 abonnés

À propos de Max Roy

  • Rang
    Habitué
  • Date de naissance 12/08/1956

Informations professionnels

  • Profession
    Photographe

Profile Information

  • Civilité
    Homme
  • Intérêts
    Photographie et Vidéo à caractère industriel et publicitaire - Indépendant -

Visiteurs récents du profil

3 132 visualisations du profil
  1. ....Ben si, il y a la cadence de 8 à 144 je crois me souvenir...et a partir de 4,5 pour une de mes Profisix que je possède encore. Pour l'angle la conversion est simple si tu fonctionne au ° ...Mais pour avoir vu fonctionner l'appli Iphone, c'est vrai que "ça date" un peu Quel dommage d'avoir viré tes optiques...!
  2. Là pour moins de 50€ Tu as une valeur (Plus que) sûre... http://www.priceminister.com/offer/buy/48076432/Gossen-Lunasix-3-cellule-posemetre-Accessoires-Audio-Video.html?bbaid=551471577&sort=0&xtatc=PUB-[ggp]-[Hifi]-[flash]-[48076432]-[occasion]-[nebaobaine+-+Occasion]&ptnrid=pt|89097039683|c|53396848283|48076432&t=180110&ptnrid=scQ78UZQM_dc|pcrid|53396848283|pkw||pmt|&ja1=tsid:67590|cid:285272843|agid:14449727483|tid:aud-269143871707:pla-89097039683|crid:53396848283|nw:g|rnd:5823929658234239353|dvc:c|adp:1o4&gclid=EAIaIQobChMIntjhzouR1QIVB-AbCh1h2gPREAYYBCABEgI_K_D_BwE A moins de trouver un vieux spotmètre Minolta...pour un peu plus cher. Mais j'ai utilisé ça comme photographe et vidéaste aux armées sans aucun soucis aucun...Bien entendu c'est un peu vintage, mais la mesure de la lumière ne change jamais!
  3. En théorie, la vitesse d'obturation règle les soucis de capture du balayage sur les écrans cathodiques quoique les derniers à 100 hertz étaient moins contraignants . Pour ce qui est des écrans ordi ou TV récents pas de soucis en principe mais on aperçoit vite les défauts sur les moniteurs à led, c'est vrai parfois ça scintille; en changeant l'angle d'obturation après quelques tâtonnements, on se cale rapidement sur quelque chose de tolérable mais souvent le résultat présente une image instable malgré tout.. Le fait de tourner en argentique ne change pas grand chose à l'affaire.
  4. L'espoir fait vivre ...les forums?
  5. Je trouve seulement que le forum n'est pas très dynamique...dommage!
  6. La dernière séance photo de Marilyn Monroe En savoir plus sur http://www.vogue.fr/culture/a-voir/diaporama/exposition-derniere-seance-marilyn-monroe-photos-bert-stern-paris/43463#QWrz3aajOxuptOCL.99
  7. Paysages Bordeaux 2017 : une nouvelle pépinière pour le cinéma Avec son Festival international, sa salle indépendante Utopia et la ruche Capricci, la métropole girondine a désormais sa place dans le paysage cinéphilique français. LE MONDE | 27.06.2017 à 16h54 • Mis à jour le 27.06.2017 à 16h56 | Par Isabelle Regnier Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter Partager Tweeter image: http://img.lemde.fr/2017/06/26/0/0/1262/831/534/0/60/0/a973d87_12071-1vdzt0n.szwx4aq0k9.jpg Le hall d’entrée du cinéma Utopia à Bordeaux. BORDEAUX TOURISME « Laissez tomber, ça ne va jamais marcher, Bordeaux n’est pas une ville de cinéma. » En 2012, quand Johanna Caraire et Pauline Reiffers décident de créer dans leur ville un festival de cinéma indépendant, elles ne reçoivent pas que des encouragements. Cinq ans plus tard, leur Festival international du film indépendant de Bordeaux (Fifib) s’est fait une belle place dans le paysage cinéphile de l’automne, se disputant, avec La-Roche-sur-Yon, Belfort et Angers, les meilleurs films des jeunes auteurs et les faveurs de la presse nationale. Autour du cinéma du réseau indépendant Utopia, cœur battant de la cinéphilie bordelaise installé dans une ancienne église du centre-ville, la manifestation n’a cessé de croître, affirmant son identité festive et branchée autour de ses trois compétitions, d’une programmation musicale audacieuse, du laboratoire de création qu’elle anime par un système de bourses d’écriture, d’aides à la postproduction, d’ateliers de coproduction. Mais aussi des événements hors les murs qu’elle organise au long de l’année. Arrivée de la ruche Capricci Le 24 juin, en prélude à la saison Paysages (qu’il clôturera du 19 au 25 octobre), le Fifib investissait ainsi l’espace rétrofuturiste de la dalle de Mériadeck, utopie architecturale des années 1960 principalement occupée par des bâtiments administratifs et déserte la nuit, pour y animer une soirée de projection, conférence et DJ Set autour de l’architecture et de l’urbanisme dans le cinéma de science-fiction. L’aventure du Fifib s’inscrit dans une dynamique plus globale de développement de la filière cinématographique bordelaise, conjointement favorisée par une inflexion auteuriste de la politique régionale d’aide au cinéma, et par l’attractivité globale de la ville. L’arrivée en 2015 de la petite ruche Capricci en fut un marqueur fort. Parisienne à l’origine, cette société, qui est à la fois productrice, distributrice, éditrice (de livres et du magazine So Film, avec le groupe So Press de Franck Annese), a aujourd’hui un pied à Bordeaux et l’autre à Nantes, où elle a monté il y a trois ans le So Film Summer Camp. La « décontraction » revendiquée de ce festival a immédiatement séduit Claire Andries-Roussennac, directrice des affaires culturelles de Bordeaux et responsable de la programmation de Paysages. L’esprit ludique, festif et gentiment transgressif du magazine So Film lui paraissait taillé sur mesure pour Darwin, écosystème écolo-artistico-socialo-capitaliste installé dans une ancienne caserne de pompiers sur la rive droite de la Garonne. Le film « Okja » en projection publique C’est là, entre le potager bio, le club de skate autogéré, le gigantesque espace de coworking, le dépôt Emmaüs et l’espace d’hébergement d’urgence qu’auront lieu, en soirée, du 6 au 9 juillet, les projections en plein air, séances de karaoké et autres festivités de ce nouvel avatar bordelais du So Film festival, baptisé pour l’occasion Les Tropicales. « J’aime l’idée que les gens qui viendront au festival seront aussi des gens qui viennent à Darwin », s’enthousiasme Claire Andries-Roussennac. « Et réciproquement ! », ajoute Thierry Lounas, le bouillonnant directeur de Capricci. Les Tropicales investissent par ailleurs l’Utopia, où auront lieu toutes les projections en salle, et notamment celle d’Okja, du Coréen Bong Joon-ho, fabuleux conte écolo produit par Netflix qui fit tant de bruit à Cannes, et dont Thierry Lounas a obtenu, simultanément à sa mise en ligne sur la plate-forme de VOD, qu’il soit projeté sur grand écran pour le public de ses deux festivals d’été. Après des mois de vaches maigres, qu’il met sur le compte des élections et du (trop ?) beau temps qui a suivi, Patrick Troudet, le directeur de l’Utopia, mise beaucoup sur Les Tropicales pour redynamiser la fréquentation de son lieu, et notamment sur l’effet Okja. « On devra peut-être le programmer gratuitement – tout dépend du type de visa qu’on obtient –, mais peu importe. Ce qui compte c’est de pouvoir montrer ce film, qui est un film de cinéma, dans une salle. Refuser de le faire, c’est mener un combat d’arrière-garde ! » Qui oserait encore dire que Bordeaux n’est pas une ville de cinéma ? En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/06/27/paysages-bordeaux-2017-une-nouvelle-pepiniere-pour-le-cinema_5151943_3476.html#cRvLCsOzd6FADP1G.99
  8. Francis? Nous sommes trois ou quatre...Artisans de la fin?
  9. ....Vincent? Nous sommes vivants ou sommes nous tous morts?
  10. Un peu en retard... Quelqu'un y est allé ? Franchement,moi, je suis à plus de 500Km ... Des retours?
  11. Bizarre...Pas de retour? Pas de merci, pas de ...? C'est la nouvelle génération?
  12. ....Bien,... Pas tout à fait la dimension du capteur, et alors, c'est trop petit et du coup pas bon? "full framE" et recadrage, qu'ils n'annoncENT pas sur le site? Vous vous surprenez donc vous même à acheter ce produit ? Franchement, je ne comprends pas votre message! Vous attendez quoi?
  13. Il faut prendre la version pro . Ou aussi Data recovery Pro qui m'a permis de récupérer pas mal de choses déjà et même ce qui était effacé depuis belle lurette...C'est assez rapide aussi.
  14. Effectivement ce petit soft fonctionne très bien! Facile à trouver et souvent offert avec l'achat d'une carte SanDisk...
  15. J'espère que tu pourras nous faire un topo complet! Et de belles images avec ce beautiful capteur ? En tous cas les 1,2kG vont permettre d' alléger le poids de nos valises.