Aller au contenu

supprimer la publicité

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sur'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Cinéma & Télévision
    • Nouveautés & événements
    • Discussions générales
    • Lumière & éclairage
    • Machinerie
    • Steadicam, Stabilisateurs, Drones, MōVI ...
    • Au cinéma
    • A la télévision, en DVD ou sur le net
    • Directeurs de la photographie
    • Assistants opérateur
    • Pellicules & Procédés
    • Caméras et formats argentiques
    • D-Cinema
    • RED
    • Cameras DSLR
    • UHDTV
    • HDTV
    • SDTV
    • Les objectifs et accessoires
    • Post-production
    • Le relief
    • Le travail des membres
    • Techniques & Méthodes
    • Intermittent du spectacle
    • Blogs des membres
    • Débutants / Etudiants
  • Les métiers
    • Réalisation
    • Production/Administration
    • Le montage
    • Le son
    • La photographie
  • Productions internationales
    • Europe
    • Amérique
    • Asie
    • Afrique
    • Océanie
  • Formations
    • BTS audiovisuel
    • Louis Lumière
    • FEMIS
    • Autres...
    • Orientations
  • Support & Divers
    • Le bar des opérateurs
    • Activités régionales / rencontres
    • Le site

Calendriers

Catégories

  • Exposés / Mémoires
  • Softwares & Setups
  • Documents techniques
  • Notices d'utilisation
    • Cellules, spotmètres
    • Camescopes/Caméras HD, SD
    • Cameras 35, 16 mm
    • Cameras Super 8
    • Têtes, machinerie
    • Moniteurs
    • Post-Production
    • Eclairage
    • Magnetoscope
  • Brochures
    • Eclairage
    • Camescopes/Caméras HD, SD
    • Cameras 35, 16 mm
    • Magnétoscopes
    • Machinerie
    • Optiques & Zooms
    • Post-production
  • Cours / Supports pédagogiques
    • Devoirs BTS
  • Photographie
    • Notices d'utilisation
  • Divers

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Catégories

  • Cameras
  • Optiques
  • Eclairages
  • Steadicam - Stabilisateurs
  • Trépieds - Machinerie
  • Moniteurs - video - HF
  • Audio - Sonorisation
  • Informatiques et datas
  • Divers

Skype


Intérêts


Profession


Page IMDb

29 résultats trouvés

  1. bonjour, y a t'il des jeunes provenant de tours ? ou proche de Tours ? car j'aimerai créer une jeune équipe de court - métrage, pour ensuite les poster sur youtube. J'ai 15 ans et je voudrai travailler dans le monde du cinema en étant actrice. Alors pourquoi pas avancer ensemble, si tu es un(e) jeune cameram, ingénieur du son, scénariste, comedien ou photographe n'hésite pas à me contacter. Faites moi part de vos talent et de votre passion !
  2. Bande son inaccessible sur premiere pro cc

    Bonjour à tous, je suis en présence d'un problème que je n'arrive pas à comprendre, si quelqu'un a des idées je suis preneur. Dans premiere pro cc j'importe une séquence mp4 (filmée au 5D MK IV). Le logiciel me créée automatiquement la séquence adaptée dans sur la timeline (1920x1080 p 25im/sec, 48khz) J'arrive à déposer le premier extrait vidéo directement sur la timeline, piste son et piste vidéo sont bien présents. (j'ai fait le test avec l'ensemble des vidéos également, ça fonctionne) En revanche, dès que je prends un morceau depuis le moniteur source, il ne me copie que la vidéo et me met le logo d'interdiction d'import lorsque je veux déposer l'extrait sur la piste son (que je le fasse avec "," ou en glissant déposant) Par ailleurs, il m'est ensuite impossible d'effectuer de nouveau la première opération, à savoir prendre les vidéos depuis le dossier et les déposer directement sur la timeline avec le son, alors que c'était possible en premier lieu, et sans modif des paramètres de la timeline. Bref, si quelqu'un a la moindre idée d'où ça peut venir...
  3. 2K center mode sur série F5/ FS7

    bonjour, je m'apprête à tourner en XAVC 2K center mode sur une F5 et comme ça fait un bail que je l'ai pas fait , je me demandais si cela faisait comme dans les menus de la FS7 lorsque tu sélectionnes ce mode et que tu sélectionnes la résolution il n' y a pas de 2048 d'affiché mais uniquement 1920 et par contre dans les infos du display ça apparait C1920 (C pour crop ou center) du coup j'ai un gros doute et trois questions sur la résolution exacte en record. le 2K center ne donne du 2048 qu'en mode raw ? ça crop dans le capteur en 2K 17/9 (2048/1080) et record en 2048/1080 ? ou bien ça Crop en 2048 pour finir en full hd en record en xavc ? merci pour vos lumières ....
  4. Pixel rouge sur FS7

    Bonjour à tous, j'ai bosse avec une prod qui sur un tournage que je viens de réaliser m'annonce qu'il y a un pixel rouge sur toutes les images (vraiment de la taille d'un pixel). Je n'ai pas encore eu le temps de contrôler la cam (qui est toujours ds les transports) mais je n'ai jamais rencontré ce problème jusqu'alors. Est-ce que ça se corrige comme un pixel mort avec plusieurs noirs effectués ou bien ça n'a rien à voir et je dois envoyer la cam chez Sony. Pour info je tournais en 4K / LOG ( bien que je doute que cela soit crucial comme info ) Merci pour vos réponses
  5. Bonjour à tous, alors voilà après de multiples recherches infructueuses sur internet je n'ai pas trouvé réponse, comment adapter des objos Canon EF sur une C300 PL ?? D'apres Canon, il est impossible apparement de changer directement la monture PL de la C300...donc la solution serait une bague adaptatrice de PL vers EF ( et non pas l'inverse qui existent à profusion ) .... Pour ceux qui vont s'offusquer du pourquoi du comment mettre des EF sur du PL, tout simplement parce que j'en ai plein, et qu'on me propose une C300 PL d'occasion à l'achat ... Vous remerciant d'avance pour vos réponses, Michel
  6. Problème sortie hdmi sur Bmpcc

    Bonjour, j'essaye de sortir le signal de ma Bmpcc via le port mini Hdmi sur un moniteur egt je n'ai rien, le moniteur indique "out of range" alors que c'est un moniteur hd resolution donc bien en 1920*1080 j'ai essayé sur plusieurs moniteurs et j'ai le même problème, pourtant je sais que ça ne vient pas du cable ni du port hdmi, car ça fonctionne sur une tv. Est-ce que quelqu'un a déjà rencontré ce problème et sais le résoudre ? (paramètre à changer sur la Bmpcc ?) Merci !
  7. Premières impressions sur la C300 mark 2

    La C300 mark 2 va commencer à être livrée mi-septembre. Pour fêter la sortie prochaine de leur caméra, Canon a organisé une conférence dans les locaux de Vidéo Plus à Saint-Ouen à laquelle j'ai assisté. Je vous livre mes premières impressions après avoir longuement discuté avec le représentant de Canon, Yvan Le Verge. Je ne vais pas parler des différentes caractéristiques que tout le monde connais déjà, je vais plutôt me concentrer sur les détails qui sont difficilement trouvables sur internet mais qui sont, à mon avis, d'une importance capitale. Pour commencer la caméra à vraiment l'air robuste. C'est du solide, nul doute là dessus. En contre partie la caméra pèse 500 grammes de plus que la C300. Un nouveau système de ventilation fait son apparition. Il fonctionne comme sur la RED : il se met en route lorsque la caméra est sur pause et il s'arrête quand on tourne. Un message d'alerte s'affichera en cas de surchauffe et la caméra s'arrêtera automatiquement à la fin d'un compte à rebours visible à l'écran. On peut enregistrer 1h10 de 4K 10 bits 422 sur une CFast2 de 256go. Au niveau batterie, un chargeur double et une batterie BP-A30 sont inclus avec la caméra. Une batterie BP-A30 fonctionne au minimum pendant 1h30 tandis que sa grande soeur, la BP-A60, permet au minimum 2h30 d'autonomie. Les espaces colorimétrique Rec. 709 (télévision HD broadcast), P3 (cinéma) et Rec. 2020 (télévision 4K broadcast) sont gérés par la caméra. Chaque espace colorimétrique a droit à une LUT dédiée qui permet d'utiliser le Canon LOG avec facilité. D'après ce que j'ai compris le HDR fonctionne tout à fait différemment de ce que l'on peut voir en photo ou sur la RED. Sur La C300 Mark 2 il n'y a pas besoin d'enregistrer deux fichiers avec une exposition différente et de les "superposer" en post production. Le HDR est enregistrer sur un seul fichier et il suffira de gérer la luminance des différentes zones de l'image une fois arriver en post production. Le système à l'air rapide et pratique. Le Dual Pixel AF est vraiment génial. Il n'y a désormais plus aucune différence dans la réactivité de l'autofocus entre les optiques USM et STM. C'est une bonne nouvelle car les optiques haut de gamme de série L ne bénéficient pour le moment que de la technologie USM. Le rolling shutter est parfaitement géré. J'ai bougé la caméra dans tous les sens sans même l'apercevoir. J'ai pu constater trois défauts un peu gênants: 1/ Les prises XLRs ne sont toujours pas intégrées au corps de la caméra, et c'est vraiment dommage. 2/ La poignée rotative nécessite d'être dévissée, tournée, puis revissée (le tout se fait à la main, il n'y a pas besoin d'outils). C'est dommage, surtout que la XC10 qui ne coute que 2000 euros bénéficie d'une poignée rotative qui ne nécessite pas toutes ces manipulations. 3/ Le WiFi n'est pas intégrer et il faut acheter un module supplémentaire à 500 euros pour en bénéficier. Encore une fois, la XC10 bénéficie du WiFi intégré. Dans l'ensemble la C300 mark 2 est vraiment impressionnante. C'est une caméra qui inspire confiance. Même si je la trouve toujours un peu trop chère par rapport à ce que propose la concurrence, je pense que la C300 mark 2 connaitra le même succès que la C300 première du nom et que les utilisateurs ne seront vraiment pas déçus.
  8. Bonjour, Je ne sais pas si j'ai posté sur la bonne rubrique... Comme chaque année le père Noël a déposé au pied du sapin des livres sur le cinéma, sur les cinéastes, les métiers et les techniques du cinéma qui viennent compléter ma bibliothèque. Je souhaite partager avec vous quelques titres d'ouvrages lu ces derniers mois, que j'ai adoré et que je vous conseille. J'ai juste évité les livres que je n'ai pas aimé...mais je peux en faire une liste (aussi longue) aussi ! Et si vous avez des livres à partager, je suis preneur !!!! Des livres entretiens sur des réalisateurs : => Stanley Kubrick "Au delà de l'image" - édité chez Compagnon de route J'ai lu 5 ou 6 bios sur Kubrick, je trouve que ce livre va plus loin, il est à la fois plus complet sur l'homme, sur la façon dont ses films ont été faits, sur ses approches techniques et ses rapports souvent difficiles avec ses équipes (autant les comédiens que les techniciens que producteurs...). Bref, j'ai adoré ! => Conversation avec Claude Sautet - chez Institut Lumières / Actes sud Immense scénariste et réalisateur. Un livre ou Claude Sautet s'exprime directement sur l'élaboration des ses projets, sa filmographie, sa façon d'écrire les scénarios, sa façon de diriger les comédiens... Bref on apprend tout tout, c'est à la fois très technique et aussi très amusant. => Luc et Pierre Dardenne- Au dos des nos images I & II - édité à la Librairie du XX siècle / Seuil Deux livres sous forme de journaux de bord, écrits tout au long de l'élaboration des films des Frères Dardenne. C'est Littéraire, car on y découvre comment ils écrivent leurs scénarios qui parfois n'aboutissent pas, comment ils élaborent leurs projets et comment un projet devient un film, jusqu'à sa sortie en salle et au delà. De l'écriture au mouvement de caméra, répétitions, choix des optiques, mise en scène, tout est abordé dans le détail.. C'est littéraire et passionnant. => Lars Von Trier Le provocateur - édité chez Grasset J'ai également lu plusieurs bios de Lars Von Trier dont j'ai adoré et détesté certains films, mais celle-ci est la meilleure à mon avis ! Cette bio n'est pas toujours tendre avec l'homme, mais elle loue le talent et l'inventivité du réalisateur. C'est une bio très complète, qui traite à la fois des contradictions de l'homme, et le talent du réalisateur dont le premier film réalisé à la sortie de son école de cinéma s'est retrouvé directement à Cannes ! => Le monde de Jia ZhanG-que - édité chez Now / Côté Cinéma Un magnifique livre d'entretiens sur un des plus grands réalisateurs contemporain à mon sens. Un livre passionnant sur un passionné, où l'on découvre sa vie, ses influences et la façon dont il a élaboré chacun de ses films. J'ai aimé la façon dont le réalisateur décrit son approche technique, mais aussi l'écriture, le tournage, la post-prod. C'est vraiment un livre passionnant sur le cinéma même si on ne connait pas bien l’œuvre de Zhang-que. => Wong Kar Waï - Collection Positif Un petit ouvrage fabriqué à partir de nombreux articles du magazine, sur ce réalisateur (qui se trouve à mon panthéon). C'est un ouvrage qui permet néanmoins de découvrir l'homme et l'artiste. C'est synthétique, un peu superficiel, mais ça permet de couvrir toute l’œuvre du maître et de découvrir quelques aspects techniques de son approche cinématographique. => Won Kar Waï "les cahiers du cinéma" - par Thierry Jousse - aux cahiers du cinéma Cette fois, un ouvrage très complet mais pas redondant avec le précédent. S'il faut n'en lire qu'un c'est celui-ci à mon sens. Il manque néanmoins un vrai entretien avec le maître... Après je suis tellement fan de ce réalisateur...et de ses Chefs Op : Christopher Doyle et Mark Lee Ping-bin => Sidney Lumet Faire un Film - édité chez Capricci Sidney Lumet a écrit ce livre sous la forme d'un dictionnaire de tous les métiers qui entrent dans l'élaboration d'un film, de la pré-production en passant par le tournage jusqu'à la post-production et le marketing. Le tout trié par chapitre : le scénario / la caméra / les comédiens / la musique / la direction artistique...etc etc... C'est passionnant, très didactique, très simple à comprendre, à offrir à tout étudiant en cinéma et autres passionnés ! => Arthur Penn - édité chez Edilig Un livre (plus ancien) qui comprend des photos N&B, description et une analyse détaillée de chaque film du Réalisateur. Quelques anecdotes, mais surtout du concret ! => Maurice Pialat Peintre & cinéaste - édité à La cinémathèque Française Un beau livre uniquement réservé aux passionné de Pialat et dédié à la relation du réalisateur avec la peinture. On découvre ses dessins, ses peintures. C'est un bon complément après la lecture d'une des nombreuses bios du réalisateur toujours en colère (que j'adore énormément). => Claude Lelouch Mode d'emploi - édité chez Calmann-Lévy Un livre gros livre avec beaucoup de photos, et énormément d'anecdotes sur l'histoire du réalisateur et de ses films. La maquette est un peu bordélique, mais c'est très complet et agréable à lire. Lelouch n'est pas avare de détail sur son approche du filmage, de la caméra, du cadre, de la lumière. Des livres sur les métiers / techniques du cinéma : => Philippe Rousselot "La sagesse du Chef Opérateur" - édité chez JC Béhar Cet immense Chef Opérateur parle de son métier, de sa relation avec les réalisateurs et surtout de la lumière. C'est plutôt littéraire, mais tout à fait passionnant. => Noëlle Boisson " La sagesse de la monteuse de film" - édité chez JC Béhar Grande grande monteuse qui a travaillé avec les réalisateurs les plus prestigieux, nous parle de son travail avec beaucoup de modestie. C'est à la fois technique et plein de poésie, on apprend combien cette étape - le montage - est cruciale, et parfois même décisive ! => Michael Kohlaas Scénario - édité chez "Le bord de l'eau" Ce livre est tout simplement une édition du scénario complet du très beau film d'Arnaud des Pallières. On apprend comment ce projet a été conçu, tourné, éclairé...avec de belles photos. C'est passionnant de lire le scénario même après avoir vu le film, car on a les images du film qui défilent dans la tête. Un livre bijou.
  9. Torche led sur batterie en "Loc"

    Bonjour, Auriez-vous une idée / conseil (Conseil matériel et idée de loueur) pour la location de torches Led puissantes sur batterie (type Sony ou VLock) à Paris. J'ai expérimenté les panneaux LEDs mais leur forme carrée ou rectangulaire disperse la lumière (même avec des volets). A 2 mètres, c'est 50% de la puissance en moins...parfois pire... J'ai testé des torches Led (avec monture Bowen, bol ou softbox) très puissantes, mais je n'en ai jamais vu sur batterie. Nous allons crapahuter en forêt, donc nous ne pourrons trimbaler un groupe électrogène. Ajout : Je pense à ce genre de torche : Merki !
  10. Tutoriels sur la lumiere (en Anglais)

    Voici quelques videos tutos sur la lumiere bien adaptés pour les étudiants ou pour toutes personnes en formation dans ce domaine La temperature de couleur La loi en carré inverse Les caractéristiques de la lumière
  11. Bonjour à tous je poste ça ici pour avoir votre avis , car j'aimerais investir dans une caméra pour long et court metrage type très cinéma.. J'étais partis sur de la Ursa Mini 4,6k complète avec accessoire - kit complet Ou alors une red raven 4,5 , ou meme encore du Sony avec leurs fs7 ou encore la f5 c'est differents budget mais j'aimerais vos avis , vos retour si jamais vous avais déjà pu roder une de celles ci.. Surtout en terme de performance et pas forcément l'ergonomie ou quoi ..
  12. Nikkor sur C300 avec Speedbooster

    Salut, Voilà j'ai l'occasion de tourner avec mes Nikkor sur une Canon C300. Metabones propose des adaptateurs pour passer du 24x36 au super 35mm en gagnant un stop et un crop facteur favorable. Je ne vois pas de modèle pour Nikkor vers Canon. Avez vous une solution? En gros je veux utiliser des Nikkor photo AI sur une C300 avec Speedbooster. Possible?? Merci!
  13. Pour faire suite au precedent sujet je reviens sur ce site strime.io développé par un de nos membres Franck Haegeli Tres pratique pour les feedback sur un montage /étalonnage / SFX ou autre ... Principe : on upload notre video comme sur youtube/vimeo etc ... on obtient alors un lien privé à partager. Mais cela va beaucoup plus loin ! en visionnant la video on peut cliquer sur la video à n'importe quel moment pour y glisser un commentaire et en précisant l'endroit dans l image ! Nous obtenons alors une liste de commentaires et / ou de modifications avec un lien sur le moment et l endroit dans la video !!! Testé approuvé ! après quelques bugs le site semble prendre un bon depart et nos amis réalisateurs seront ravis pour ce feedback ou bien souvent tout se fait à distance. strime.io Good job !
  14. A force d'entendre tout et n'importe quoi sur les batteries, je vous fais un petit topo qui j'espère sera utile et clair. Je ne sais pas trop si c'est à mettre dans cette rubrique: le chef pourra bouger le sujet! 1 : A, Ah, W, Wh.... 95% des gens de notre métier confondent la capacité d'une batterie avec le courant que peut débiter la batterie. Si j'ai une batterie de 200 Wh (watt/heure) et que ma caméra a une conso de 100W, j'aurai 2 H d'autonomie. Jusque là tout va bien sauf quand j'entends "mon projecteur fait 200W et j'ai besoin de l'alimenter sur batterie donc ça va marcher avec ma batterie de 200Wh" ..... Perdu !!! Je m'explique: l'autonomie d'une batterie s'exprime en Wh ou Ah (Ah= Wh:V) donc ma batterie de 200Wh en 14.6V a une capacité de 13.6 Ah. Si mon projecteur tire 200W en 12V, il me faut une batterie qui autorise un courant de décharger de 200W en 12V soit un peu plus de 16 Ampères. Ah et A n'ont rien à voir: Ah exprime la capacité au sens autonomie et A exprime quelle puissance instantanée la batterie peut encaisser. Exemple: Bebob fabrique 2 batteries de 98 Wh, la bleue qui fait 7ampères max et donc pourra encaisser des appels de courant jusqu'à 100W (7x14.4) et une rouge, la 90RM, qui encaisse jusqu'à 20Ampères soit 290 W. Donc en reprenant mon histoire de projo de 200W, je ne peux pas l'alimenter avec ma batterie bleue, mais je peux tout à fait l'alimenter avec ma batterie rouge, même si je n'aurai pas beaucoup d'autonomie (une peu moins d'une demi-heure). C'est bon, tous le monde suit? j'en voit un qui s'endort au fonds de la classe Pourquoi les gens confondent ? tout simplement parce que les fabricants entretiennent la confusion. A ma connaissance, seuls Blueshape et Bebob ( peut-être Pag, je ne rappelle plus) donne les valeurs d’ampérage de leurs batteries, tous les autres fabricants ne donnent que les capacités en Wh.....pour cacher la mauvaise qualité des éléments utilisés ! Donc quand vous achetez/utilisez ces batteries, vous ne savez pas ce qu'elles sont capables d'alimenter! 2. Normes CE/ROHS/UN Pour être commercialisées, les batteries doivent passer un certain nombre de test/normes: CE, ROHS (normes électriques) et UN (sécurité transport....). Le problème c'est que nos amis chinois sont les champions de la photocopieuse couleur et que les "centres de certification" chinois sont des usines à magouilles... Plusieurs arnaques sont pratiquées: des faux mais aussi des certifs biaisés. Le plus courant est de donner la certification de l'élément qui est utilisé dans la fabrication de la batterie (généralement toujours certifié) en oubliant de dire que la batterie elle même (coque, électronique, assemblage des éléments, protections) n'est pas certifiée.... Quelles sont les conséquences? elles sont multiples: incendie/explosion/surchauffe.....mais aussi mauvais emploie de connectiques inappropriées. Par exemple. anton-Baueur a inventé il y a quelques années un connecteur d'alimentation auxiliaire que l'on appelle D-Tap ou connecteur anton. Ce connecteur auxiliaire est normé à 4A max et ne peut donc pas être connecté à une source qui consomme plus de 57W. C' est le connecteur utilisé par exemple pour une petite torche sur les caméras d'épaule. Nos amis chinois s'en foutent royalement et font des batteries avec connecteur d-tap non régulé, qui sont directement connectés aux éléments sans passer par un circuit de régulation et de protection. Plus fort, on trouve des fabricants lumière (Filex entre autres...) qui fournissent des cordons d'alimentation en d-tap pour des projecteurs de 100w: du grand n'importe quoi! Sachez qu'en cas de problème, c'est l'importateur qui est responsable pénalement des dommages occasionnés par l'utilisation d'un équipement non conforme. Bref faites attention à ce que vous utilisez....et lisez les étiquettes des batteries: elles doivent donner ces information de puissance max autorisée. Par exemple sur une bebob 200Wh vous verrez les inscriptions suivantes: capacité 13.6Ah, puissance Max 12A, D-tap Max 2.5A, USB: 5V 1A max. 3. Transport /IATA/ Evolution de la législation La législation sur le transport des batteries n'est pas une nouveauté et ça fait des années que je préviens les utilisateurs des risques encourus. Jusqu'à il y a 2 ans , la législation n'était pas appliqué et tout le monde s'en foutait....mais maintenant, elle de plus en plus appliquée et les cas de saisie de batteries deviennent très fréquents. Aujourd'hui la législation dit ceci: -vous n'avez pas le droit de transporter des batteries en soute -vous pouvez prendre "un nombre suffisant de batteries" en cabine si les batteries font moins de 100wh -vous pouvez avoir une batterie sur votre caméra et deux en spare dans des cartons individuels si les vos batteries font entre 100 et 159 Wh -vous ne pouvez pas transporter de batteries de 160Wh et plus. Suite à des cas graves (crash d'un avion cargo transportant des batteries d'i-phones, incendies de soute....) la législation va se durcir vraisemblablement pour la fin de l'année 2016 et les nouvelles règles de transport vont être simple: -Pas de batteries en soute -pas de batteries en cabine ! tolérance pour 2 batteries de moins de 100Wh: une sur la caméra, une en spare ! seuls le transport dans des vols cargo seront autorisés, dans des boites de transport normées par IATA. Il faudra donc s'organiser à l'avance pour le transport des batteries sur les tournages à l'étranger ou passer par des loueurs locaux. Et histoire que la législation soit respectée, toute infraction sera sanctionnée par une amende de 50.000 euros !!! si vous avez des questions, n'hésitez pas.
  15. TSF et Ciné Lumières de Paris organisent, le samedi 19 mars 2016, une Master Class dont le sujet abordé sera "Comment utiliser un spectromètre en tournage ?", un état des lieux des spectrophotomètres disponibles sur le marché (Sekonic, UPRTek, Minolta). Elle sera animée par Françoisn Roger (Ciné Lumières de Paris), Benoît Gueudet (directeur de la photo) et Danys Bruyère (TSF). Contacté afin d’en savoir plus, Benoît Gueudet précise qu’après un très bref rappel de colorimétrie, il expliquera les termes utilisés dans ces appareils (CCT, Du’v’, IRC, CQS, TLCI, λd, λp), ce que l’on peut en attendre et dans quelles mesures certaines données sont utiles. En effet, les attentes sont différentes pour un chef électricien, un directeur de la photo ou même pour la CST lorsqu’il s’agit d’étudier les luminaires du marché. Certaines données peuvent sembler superflues pour les uns et utiles pour les autres. Il comparera aussi les spectrophotomètres entre eux, non pas sur la qualité des mesures – point sur lequel les appareils se valent – mais sur l’ergonomie proposée. L’étude durera environ deux heures, soit une demi-heure de rappel théorique, une heure de présentation des appareils et une demi-heure de manipulation. 19 mars 2016 de 9h30 à 12h Cercle Rouge - TSF 9, rue des Fillettes - La Plaine Saint-Denis Inscription indispensable à l’adresse f.roger@tsf.fr, avant le 16 mars 2016, dans la limite des places disponibles.
  16. Dans le cadre du tournage de la bande annonce du Festival des Nouveaux Cinémas organisé par l'association inter-universitaire CINE FAC qui aura lieu dans un studio à Paris (6ème) le vendredi 15 (préparation, déco, essaies) et samedi 16 avril (tournage). Nous sommes à la recherche de bénévoles : ☞ Un Chef Op/cadreur pour nous faire une belle lumière froide en studio ☞ Un ingénieur son pour capter des sons industriels, bruit des appareils, etc. Merci de nous contacter par mail si vous êtes intéressé pour participer au tournage ! L'adresse : info@cinefac.fr L'équipe Cine Fac http://www.cinefac.fr http://www.nouveaucine.com
  17. Bonjour, Télépilote de drone, je souhaite vendre des prises de vues sur microstock vidéo, notamment beaucoup d'aérien en 4k raw et de timelapse, de belles prises de vues... Ou puis je au mieux valoriser mon travail, de manière artistique et financière, sur quel site? Il y en a tellement... Avez vous des retours d'expérience sur ce type de marché? Merci
  18. Bonjour à tout le monde, En ce début d'année 2016, j'ai une opportunité pour racheter une Black Magic Cinéma Production Camera en monture EF quasi neuve à un prix intéressant. Je voudrais cependant avoir des avis, différents de ceux de blackmagic himself sur cette caméra. Est-elle aussi polyvalente qu'on le dit ? (tournage clip, documentaire, fictions courtes voire long métrage) Pour des tournages seuls avec un ou deux objectifs CANON (je vais la tester prochainement avec un 18-55mm) Bref, je cherche des retours d'expérience de ce modèle en particulier avant de m'équiper. De plus, je dispose d'un Mac book pro 17 pouces avec Mac OS X 10.6.8, avec 4GO de ram et une carte graphique Geforce 8600M GT Disque internet de 250 go et disque externe en RAID (branché en firewire 800) d'1TO. Pourrais-je monter/etalonner du 4K sous Da Vinci Résolve avec ce genre de configuration ou est-ce trop juste selon vous? Si c'est trop juste, vers quelle configuration dois-je me tourner ? (PC ou MAC) Merci d'avance de vos retours et désolé pour toutes ces questions en même temps. Michael
  19. Depuis la sortie du Movi M10 il y a un peu plus de deux ans, le monde de la stabilisation vidéo a grandement évolué et est devenu accessible au plus grand nombre. Je vais faire un tour d'horizon des différentes possibilités qui s'offrent à nous à l'heure actuelle. Mon objectif n'est pas de faire l'historique des différents systèmes mais d'essayer de définir les avantages et les inconvénients de chacun. 1/ Le Steadicam et les autres systèmes apparentés. Le Steadicam est un système composé d'un harnais, d'un bras mécanique et d'un sled sur lequel repose la caméra. Un Steadicam permet de porter des caméras lourdes. Le poids ne pèse pas sur les bras de l'opérateur mais sur ses hanches ce qui permet de tourner longtemps sans se trop se fatiguer. C'est le seul système qui permet de gérer convenablement le balancement haut-bas de la caméra lors des déplacements. Le système est entièrement mécanique, il n'y a donc pas de risque d'être à court de batterie. Par contre, manier un Steadicam correctement nécessite beaucoup de pratique et une véritable formation professionnelle. Le fait même d'équilibrer convenablement un Steadicam n'est pas donner à tout le monde. Le système est encombrant ce qui peut s'avérer problématique dans certaines situations. Je ne me suis jamais servi d'un Steadicam ou d'un système de ce type. 2/ Les stabilisateurs léger Il s'agit d'un système de stabilisation qui ne garde du concept du Steadicam que le sled. C'est un système léger et facilement transportable. Le réglage nécessite un peu d'entrainement mais c'est tout à fait faisable. Ces systèmes ne peuvent servir qu'avec des caméras légères. Par contre tout le poids de la caméra reposera sur un seul bras, ce qui peut vite devenir problématique. Je me suis servi une fois de ce genre de système et ça a plutôt bien fonctionner. Le gros problème c'est que le système est tellement léger que la caméra a tendance à osciller de gauche à droite sans qu'on puisse y faire grand chose. 3 / Les gimbals gyro-stabilisés Il s'agit d'un système où la caméra repose sur une nacelle stabilisée par trois moteurs (ou deux pour certains modèles). Le Movi M10 a fait beaucoup de bruit au NAB 2013. Le système s'est vite imposer sur les plateaux de tournages. Les gimbals sont compacts et léger. L'équilibrage peut poser problème au début mais une fois qu'on s'y est fait ça va tout seul (ou presque). On peut y charger des caméras de taille moyenne comme la RED, la F5 et la C300. L'opérateur tient le gimbal avec ses deux mains. On reproche souvent le fait que l'opérateur doit tenir le système à bout de bras devant lui ce qui peut devenir problématique sur des plans long. Le problème est en partie régler avec le Letus Helix qui propose un design différent des gimbals classiques. Le système fonctionne avec des moteurs et nécessite donc des batteries. J'ai utilisé un Movi M10, un Ronin et un Helix. Le MOVI est léger et maniable mais un peu compliqué à équilibrer. Le Ronin est vraiment lourd mais il est plus facile à équilibrer et tout aussi maniable. Le Helix propose un design différent, il est léger maniable et se règle facilement de façon entièrement manuelle. Son plus gros défaut est qu'il n'est pas commercialisé en Europe ce qui peut poser problème pour un éventuel service après vente (obligation de passer par les Etats-Unis). Letus propose aussi son système avec un seul axe. Une fois placé sur un Steadicam il permet d'assurer une parfaite maîtrise des mouvements gauche-droite. L'aigle propose un système de harnais et de bras mécaniques qui aide à stabiliser les mouvements haut-bas et qui soutiens une partie du poids des systèmes gyro-stabilisés. Il est compatible avec tous les gimbals. C'est un système intéressant mais on perd à mon avis l'avantage du gimbal qui est avant tout d'être compact et de pouvoir voyager léger. 4/ Le Easyrig Le Easyrig est un système entièrement mécanique qui se présente sous la forme d'un sac à dos duquel sort une tige passant au dessus de la tête de l'opérateur permettant de stabiliser la caméra (merci la photo sinon je crois que ma phrase serait difficilement compréhensible !). C'est un système très facile à mettre en place. Je ne peux pas trop en dire quand à son efficacité car je n'en ai jamais utilisé. 5/ Post-production De nombreux logiciels existent pour stabiliser en post-production. Je vais ici me concentrer sur un système qui arrivera je l'espère très bientôt et qui propose de gérer une partie du problème directement sur le tournage: Le SteadXP. Ce boitier permet d'enregistrer des métadonnées qui, une fois transmises dans le logiciel de post-production, permettent une stabilisation beaucoup plus précise que les autres solutions uniquement logiciel. Le système met du temps à venir mais j'espère qu'il sera d'autant plus complet et qu'il permettra notamment de se brancher sur du SDI. Le nouveau logiciel ReelSteady semble aussi très intéressant mais il ne fonctionne qu'avec After Effect. Le principal défaut de ces systèmes est le crop dans l'image qu'engendre toute stabilisation logiciel, d'où l'intérêt de tourner avec des définitions supérieures au format de sortie final. Voilà, j'ai fini mon tour d'horizon. J'espère que vous y verrez un peu plus clair dans la multitude de solutions proposées. Michel Talaïa
  20. Nouveau firmware sur gratical hd

    bonjour, à propos de la dernière mise à jour du gratical hd, est-ce que quelqu'un comprend ce que signifie ce qui semble être une nouvelle fonction "a record light in the evf" today released a new firmware for their popular Gratical electronic viewfinders. Version 3.2 adds something that I’ve been wanting since the Gratical came out – a record light in the EVF that is triggered from my FS7and several other popular cameras.
  21. Bonne année à tous ! Je me débarrasse de vieilles boites kodak et fuji à un très bon prix sur ebay : http://www.ebay.fr/sch/macdougallleo/m.html?_nkw=&_armrs=1&_ipg=&_from= Je ferai une remise de 20% sur le prix final à toute personne membre de caméra forum. Léo Mac Dougall www.leomacdougall.com
  22. Idées reçues sur les éclairages LED

    Je m'y colle! merci de ne pas prendre pour paroles d'évangile ce qui est écrit ci dessous. C'est un topo rapide qui sera forcément perfectible. 1 "Les projecteurs à LED": Parler de LED de façon générique n'as pas de sens. Il y a de nombreuses technologies LED différentes qui ont des propriétés différentes. LED COB, ampoules type Luxéon, Phosphore déporté, SMD, micro-SMD, LED RGB.... A l'intérieur de chaque catégorie il y a des disparités de qualité en fonction des fabricants et chez chaque fabricant des niveaux de qualités différents! Bref, impossible d'y voir clair sans essayer le produit. donc essayez avant d'acheter! Vous avez le droit de sourire lorsque vous lisez ou entendez des personnes qui commencent leur phrase par "La LED ....": ça ne veut rien dire. 2 "Je veux un projecteur LED de 100w": On voit très souvent des opérateurs ou des loueurs qui parlent des projecteurs Led en fonction de la puissance:" tu as besoin d'un projecteur de combien de watts?". Pas de bol, là aussi ça ne veut pas dire grand chose....si vous regardez les mesures de la CST vous verrez que le rendement lumineux varie d'un coef 1 à 14 pour les Lux produits par watt consommé..... Donc ne raisonnez qu'en output: X lux à 1m en fonction du type de projos que vous comparez (fresnels, soft lights....) 3 "La LED, c'est de la lumière froide": Perdu! ça chauffe beaucoup moins que votre inusable mandarine mais ça chauffe! Hors la LED a besoin de travailler bien en dessous de son point de fusion (sinon ça marche moins bien...) et pour cela il faut la refroidir, par un refroidissement passif (dissipateur en Alu, refroidissement liquide en circuit fermé) ou actif (ventilo). 4 "trop petit, pas assez de plage": Lier la plage du projecteur à sa taille est une erreur: chaque type de Led a un angle d’émission particulier. Il faut donc combiner les deux facteurs, taille et angle utile de la la lumière pour déterminer la plage. là encore référez-vous à l'étude de la CST qui a justement mesuré l'angle utile pour chaque projecteur. 5 "quid du vieillissement?": La durée de vie donnée par les fabricants est d'environ 50.000 heures. C'est une trentaine d'année d'utilisation normale. En réalité le calcul est fait sur la perte de puissance qui corresponds à 50% de la valeur de départ, et cette baisse est un facteur linéaire. Donc on peut dire que le vieillissement de la Led est de 1% toutes les 1000 heures d'utilisation......ce qui fait pas grand chose! Mon cher Olivier, te voilà rassuré !!! Ceci n'est pas vrai pour la technologie RGB car les Leds R, V et B vieillissent à un rythme différent et, de plus, elles sont utilisées par définition à des puissances variables: c'est entre autres pour celà que j'ai toujours pas compris pourquoi Arri a choisi cette techno... 6 comment mesurer la lumière LED? La encore, il n'y a pas un type de lumière mais néanmoins la caractéristique commune est que le spectre dessine une courbe discontinue, souvent en forme de bosse de chameau, ou de dromadaire: c'est selon. Le soucis c'est que les instruments classiques ont été conçus pour mesurer une lumière continue et que les fréquences d’échantillonnage sont donc très espacées.. Moralité, vous pouvez mettre à la poubelle votre Thermo-colorimètre car les valeurs seront fausses....et pas qu'un peu, j'ai constaté des écarts jusqu'à 30%... Le calcul des points de vert sont également faux car les mesures données sont pour de la pellicule et un capteur filtre le spectre, notamment dans le vert. Au final on veut mesure le spectre lumineux et non pas une incandescence: il faut donc un spectro-colorimètre. Anciennement outil de laboratoire, on en trouve maintenant des portables à des prix de plus en plus abordables: comptez tout de même environ 1500€ ht . Au passage, on appréciera le niveau de technicité de nos amis loueur, qui, pour certains, n'ont pas trouvé utile d'en acheter !!!! Le ponpon étant les chaines de TV: je n'en ai jamais vu, même chez France TV. 7 IRC: le Saint Graal? Le spectromètre nous donne une nouvelle valeur bien utile pour vérifier la qualité d'un projo: l' Indice de Rendu des Couleurs: IRC ou CRI en anglais. En gros on mesure la fidélité colorimétrique d'une charte de couleur éclairée par un projecteur. Bon super, sauf que il y a plusieurs normes IRC sur plusieurs chartes différentes (8, 12, 15 couleurs...) ainsi qu'une nouvelle norme anglaise, le TLCI (c'est la même chose mais il faut bien que les anglais nous fassent chi...!). Mais bon au moins on a une mesure objective. Oui mais pas tout à fait car retenez une chose: un mauvais IRC veut forcément dire que la lumière est pourri, un bon IRC ne veut pas forcément dire que la lumière est bonne !!! en effet, vous pouvez tout à fait avoir un excellent IRC avec une couleur mauvaise (qui ne serait pas dans la charte mesurée). Là encore, ne faites pas forcément confiance à une doc technico-commerciale et essayez avant d'acheter. N'hésitez pas à poser vos questions pour enrichir ce sujet
  23. Mathieu Stern a essayé de monter un optique vieux de 105 ans sur son A7II Sony Un Eastman Kodak Kodex / Topaz Boyer Paris f 6.3 120 MM datant de 1910 donnant d 'etrange flare et un piqué remarquable A noté qu il s agit un optique pour grand format d ou un tirage et un champ de couverture important.
  24. pas à cheval sur la technique

    bonjour, juste pour vous dire qu'hier j'ai vu un film dont les images étaient pourries, le piqué médiocre, la chroma catastrophique sans parler des pertes de points et qui malgré tout ça est un sacré beau film avec des plans splendides, un montage à montrer dans les écoles, un film humaniste avec des chevaux, sur le cheval et sur un homme. ça fait du bien de s'en foutre de la technique. Qui d'autre qu'un cavalier pouvait filmer le travail de Bartabas. "Le Caravage"
  25. Bonjour, je suis nouveau sur ce forum et je viens vous demander de l'aide pour un sujet sur lequel je ne trouve pas de réponses malgré mes recherches. J'ai un camescope Legria HF R66 et je cherche à avoir un retour video sur un moniteur équipé d'une entrée DVI. Le camescope ne dispose que d'une sortie mini hdmi, j'ai donc investi dans un adaptateur HDMI vers DVI-I single link (24+1) pour pouvoir brancher le camescope au moniteur hors aucun signal ne semble passer et ce dernier reste noir. Le cable HDMI fonctionne parfaitement car en le branchant vers une TV avec entrée HDMI l'affichage est présent. Pensant donc que l'adaptateur n'était pas le bon , j'a acheté un adaptateur HDMI vers DVI-I dual link (24+5) mais encore une fois mon moniteur reste noir sans signal. Le moniteur TERRA 2250W est bien full HD et supporte bien le HDCP. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi aucun signal ne passe. Est-ce que quelqu'un aurait une solution à ce soucis ou une explication ? Je vous remercie par avance pour toute information qui pourrait m'aider. Cordialement, Patrick
×